Russie: il veut bannir talons trop hauts et chaussures plates

Oleg Mikheïev, un député du parti de centre gauche Russie Juste, a adressé une proposition à l'Union douanière - qui comprend la Russie, le Bélarus et le Kazakhstan- pour imposer aux fabricants de chaussures une taille maximale pour la hauteur des talons, mais aussi pour interdire les chaussures plates.

Ce dernier explique que les talons hauts, les baskets, les ballerines et les mocassins sont dangereux pour la santé.

"Les chaussures devraient avoir des talons de deux à quatre centimètres, cinq centimètres maximum", explique-t-il dans sa proposition. "Les effets nuisibles du port de talons très hauts et de chaussures plates sont aujourd'hui reconnus par les experts du monde entier. Il est nécessaire de changer la tendance", indique le texte de cinq pages.

Interrogé à propos de sa démarche, Oleg Mikheïev a dit simplement vouloir sensibiliser le grand public aux dommages que peut provoquer le port de chaussures inconfortables sur une longue période. Il a expliqué que sa proposition signifiait qu'il était préoccupé par le sort des femmes et qu'il souhaitait leur éviter de souffrir de pieds plats ou d'autres difformités.

"Elles sont jeunes, elles ne pensent tout simplement pas à ce genre de choses", a-t-il plaidé, ajoutant que quelque 40% de la population russe souffrait de pieds plats.

"Mes collègues de sexe féminin ne me parlent plus depuis une demi-journée", a-t-il plaisanté.

La proposition a déjà provoqué une tempête médiatique en Russie, des femmes clamant que si les talons hauts étaient interdits, elles se mettraient à en porter sciemment.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK