Rire au temps du coronavirus : voici les blagues qui s'échangent le plus sur les réseaux ces derniers jours

Rire au temps du coronavirus : voici les blagues qui s’échangent le plus sur les réseaux ces derniers jours
6 images
Rire au temps du coronavirus : voici les blagues qui s’échangent le plus sur les réseaux ces derniers jours - © Tous droits réservés

La période que nous vivons est historique et ne va pas sans quelques tensions et incertitudes. Comment faire ses courses sereinement quand on ignore de quoi demain sera fait, et ce malgré les paroles rassurantes du gouvernement et des grandes enseignes ? Comment organiser son travail à distance tout en occupant les enfants privés d’école ? Comment garder le contact avec ses proches et ses amis quand on a reçu l’ordre du gouvernement de se tenir à distance ? Heureusement, les réseaux sociaux sont là pour nous permettre d’échanger et de dédramatiser. Et ce tout en restant conscient de l'importance de rester confiné chez soi pour ne pas répandre le virus.

Nous avons sélectionné ci-dessous quelques blagues, photos et vidéos, qui circulent massivement ces derniers jours sur Facebook, Twitter ou WhatsApp. Certaines d’entre elles s’échangent tellement que les images sont de plus en plus pixélisées au fur et à mesure des partages.

Il y a d’abord eu cette "bataille de l’Aldi" sous forme de bas-relief antique aux allures moderne. On y voit une famille traînant un chariot rempli à ras bord. L’image en elle-même n’est pas récente, on la trouve un peu partout sur la toile depuis quelques années, mais elle prend une saveur particulière après la panique qui s’est emparée de certains consommateurs dès la fin de la semaine dernière.

Place ensuite à la célèbre série "Où est Charlie" et cette édition spéciale coronavirus. Autant dire qu’on arrive rapidement à la dernière page puisque Charlie est… toujours tout seul. Dommage, s’il avait bien écouté Sophie Wilmès mardi soir, il saurait qu’il a le droit d’être accompagné par un ami tout en respectant une distance de sécurité d’1,5 mètre.

►►► À lire aussi : sorties, courses, vie quotidienne… les réponses à vos questions sur le confinement en Belgique


 

Pour vous divertir à la maison ou dans votre appartement, vous pouvez aussi compter sur ce "Guide du routard votre appartement édition 2020". Un livre qui se présente comme "le guide indispensable pour découvrir les plus beaux coins insolites de votre lieu de vie", notamment les toilettes où on trouve un vieux magazine d’il y a quelques décennies…

Briser la solitude, c’est aussi aller à la rencontre… de soi-même. Comme en témoigne cette vidéo d’un homme qui trinque avec ses reflets dans les multiples miroirs disposés devant lui. "Merci d’être venus, santé les gars", dit-il avec le sourire, un verre de vin blanc à la main.

Si votre appartement donne sur une rue passante (ça existe encore en ce moment) ? Pourquoi ne pas jouer au jeu imaginé par cet internaute : transformer une chaussette en "monstre" qui avale les voitures. La blague en elle-même n’est pas récente, mais résonne d’autant mieux dans l’esprit des gens ces derniers jours.

Sans oublier que, le 29 mars prochain, c’est le changement d’heure. Quelle chance, tout le monde pourra… rester chez lui une heure de plus.

A la maison toujours, ceux qui ont la chance d’avoir en temps normal une femme de ménage se retrouvent bien démunis. Mais peut-être compte-t-elle se mettre au télétravail ? Dans ce cas, il se pourrait qu’elle vous explique à distance ce qu’il faut faire. Une plaisanterie qui ne doit pas faire oublier la situation dramatique que vivent actuellement les aides-ménagères comme nous l’expliquons dans cet article.

Comment occuper les enfants pendant les longues journées de confinement ? Pour les plus jeunes, le temps paraît parfois long. Trop long. Et les parents en profitent pour expérimenter certaines techniques de camouflage pour le moins originales.

Mais rester à la maison de manière forcée, c’est aussi profiter de ceux qu’on aime. C’est ce qu’exprime le dessinateur Soulcié, qui travaille pour le journal l’Equipe ou Télérama en France, dans l’image ci-dessous. "Mais en fait, on est bien chez soi", dit ce père de famille. Serait-ce ça, finalement, le vrai danger du confinement auquel nous sommes tous contraints en ce moment ?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK