Révolution apicole: la ruche qui récolte elle-même du miel

Révolution apicole : la ruche qui récolte de miel automatiquement
4 images
Révolution apicole : la ruche qui récolte de miel automatiquement - © Tous droits réservés

Cedar et Stuart Anderson sont père et fils et ils ont mis au point un système d’extraction de miel non invasif pour les abeilles. En 48 heures leur invention fait le tour du monde et est vue comme une véritable révolution dans le monde de l'apiculture.

Ce système appelé le "Flow Hive" permet de récolter le miel à l’intérieur d’une ruche grâce à un système d’alvéoles partiellement préfabriquées. Une fois operculées par les abeilles, et à la demande, le mécanisme crée un espace au centre des alvéoles afin de libérer le miel par le bas, vers un robinet. Les ouvrières, voyant les alvéoles vides, vont ensuite rapidement les remplir. Il suffit alors d'un simple tour de robinet pour récolter le miel dans des pots. Un système simple d’utilisation et qui respecte le bien être des abeilles. Une méthode révolutionnaire qui permet de ne pas stresser ou tuer les abeilles ni d'abîmer la ruche.

En effet, dans un système d’exploitation classique il faut étourdir les abeilles avec de la fumée pour extraire le miel des alvéoles et détruire dès lors une grande partie du travail des abeilles.

Dans une situation où le nombre d’abeilles décline de manière inquiétante, il serait bien plus facile, avec ce type de ruche, d’offrir un toit à des créatures qui partagent généreusement une partie de leur production.

"Hallucinant… Ce n’est pas souvent qu’une chose si révolutionnaire peut heurter à ce point mon esprit. S’épargner 20% du travail n’est pas facile, 40% serait incroyable, 60% révolutionnaire… Mais 95%, c’est ahurissant !" a déclaré Michael Bush, l’un des plus importants apiculteurs des États-Unis, auteur d’ouvrages sur l’apiculture naturelle.

Pour financer leur projet, les Stuart ont lancé un projet sur le site de financement participatif Indiegogo le 23 février. Il ne demandait que 70 000 dollars pour continuer ce projet sur lequel il travaille depuis 10 ans déjà. Mais en 48 heures à peine, ce projet a suscité un enthousiasme incroyable auprès de nombreuses sociétés, et ils ont rapidement récolté 2,4 millions de dollars. Il semblerait que ces deux hommes soient en train de révolutionner de monde de l’apiculture.

RTBF avec Spion