Quand J. K. Rowling, l'auteure d'Harry Potter, prend la défense de... Koen Geens

La scène a fait le tour des réseaux sociaux en Belgique… et amuse maintenant la presse internationale. Alors qu’il visitait ce jeudi un atelier de couture de masques en tissu artisanaux à Wijgmaal (Louvain), le ministre fédéral de la Justice Koen Geens (CD&V) a voulu donner l’exemple en enfilant un ravissant masque de protection.

Mais il a semble-t-il eu quelques difficultés, se retrouvant avec le masque sur le front, puis sur les yeux, suscitant l’hilarité des couturières présentes. "J’ai l’impression que mes oreilles sont trop grandes", s’est-il justifié.

Incompétente avec les objets inanimés

La vidéo a fait rire beaucoup de monde, mais a aussi suscité l’empathie de certains. A commencer par Joanne Rowling, célèbre pour avoir imaginé la saga Harry Potter. "Je ne peux pas me moquer de cet homme, commence-t-elle dans un message posté sur Twitter ce samedi 2 mai. C’est exactement le genre de chose que je ferais, encore plus si j’étais filmée."

L’écrivaine aux 14 millions de followers se dit "incompétente avec les objets inanimés". Et d’ajouter : "Je serais en train de transpirer et de me dire : 'Ne le mets pas mal, ne le mets pas mal'… avant de transformer inévitablement [le masque] en bandeau."

Cette réaction n'a pas échappé au principal intéressé qui a adressé ses remerciements à J. K. Rowling tout en reconnaissant son côté "maladroit".

Sujet JT du 1er mai 2020 : Koen Geens visite une usine de masques à Louvain

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK