Qu'est-ce que ce concours Instagram à 35.000€ de lots dont une Mercedes et une Rolex ?

Lorsque l'on voit passer un concours, promettant des prix conséquents, sur les réseaux sociaux, on s'en méfie fortement. Ces pages Facebook ou Instagram entièrement vides pullulent sur le web grâce aux partages d'internautes pensant tenter leur chance, afin de gagner une piscine, un mobil-home, un téléphone portable ou une montre de luxe. 

Pourtant, depuis début septembre, le concours qui affole la toile semble bien plus concret que d'autres. Le nom de son créateur c'est Yomi Denzel : jeune entrepreneur suisse de 22 ans qui serait passé de "jeune étudiant fauché à millionnaire, en un an". Ses mérites en tant qu'entrepreneur ont déjà été vantés par Forbes ou Le Figaro en 2019. Expert de l'e-commerce, il vend des formations "afin d'arriver au même succès que lui". 

La raison qui motive Yomi Denzel à faire gagner des biens d'une telle valeur est qu'il "souhaite encourager les jeunes à se lancer, que chacun puisse croire qu'il est capable de mener à bien ses projets", comme il l'explique sur son compte Instagram. 

Voir cette publication sur Instagram

J’organise le PLUS GROS CONCOURS INSTAGRAM DE 2020! Plus de 35’000€ de lots vont être distribués! Lot 1: Une Mercedes Classe A Lot 2: Une Rolex Lot 3: Un sac Yves Saint Laurent Lot 4: Un IPhone 11 Pro Lot 5: Des AirPods Pro Pour participer rien de plus simple: - Liker la publication et identifier 2 ami(e)s - Suivre mon compte @YomiDenzel - Bonus: partager la photo en story Les gagnants seront annoncés le 23 Septembre sur le compte @YomiDenzel Le tirage au sort est encadré par un huissier et la remise de la Mercedes sera filmée. Tous les lots ont été achetés par moi-même, sans aide de quelconques marques ou sponsors. Bonne chance ;) PS: Allez regarder les stories du compte @YomiDenzel, je donnerai des astuces pour tripler vos chances de gagner pendant les prochains jours.

Une publication partagée par Yomi Denzel (@yomidenzel) le

Terminé le 22 septembre à 23h59, le concours est un véritable succès avec 750.000 participants sur dix jours. Aidé aussi par d'autres stars comme le footballeur Dimitri Payet, Yomi Denzel a doublé le nombre des personnes qui le suivent sur le réseau social du concours. Il n'était pas un novice ne la matière puisque sa chaîne YouTube comptait déjà tout de même 400.000 abonnés. 

Le jeune Vaudois a bâti son succès sur le principe du "dropshipping". Ce principe consiste à vendre, à prix bien plus élevé, des objets achetés à prix très bas sur des sites de bonnes affaires. La vente de ces produits passe via un site créé par le "dropshipper", qui reprendra des marchandises vendues sur un autre site ne lui appartenant pas. On vend donc des biens que l'on ne détient pas, en étant intermédiaire entre l'acheteur et le vendeur, gagnant une marge via une commission par produit vendu. Un procédé légal qui reste opaque, expliqué en détail par Le Scan

Après de nombreux doutes quant à la véracité du concours, plusieurs internautes ont analysé la potentielle méthodologie de ce coup marketing. 

Comme expliqué dans cette vidéo du youtubeur "Un créatif", ce concours ne peut qu'être vrai car "il engage trop de monde et des lots trop gros". En réalité cette idée de Yomi Denzel serait non pas un cadeau, mais plutôt "un investissement afin d'attirer plus de gens à le suivre, et donc regarder ses vidéos. Même si une faible part des abonnés ira jusqu'au bout de ses formations gratuites, certains payeront le prix fort pour aller jusqu'au bout des conseils prodigués. Dans l'objectif de devenir riche en partant de rien comme il le décrit dans son parcours". 

L'objectif est donc d'obtenir un retour sur investissement par la vente de ses formations en e-commerce. Formations mises en valeur par l'exemple de la réussite du jeune entrepreneur. Un concours dont une pré-sélection de 20 potentiels gagnants par un huissier devrait donner place à la mise en lumière des cinq gagnants, lors d'un live sur le compte Instagram de Yomi Denzel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK