Premier avril oblige, retour sur les poissons du jour

Premier avril oblige, retour sur les poissons du jour
Premier avril oblige, retour sur les poissons du jour - © BORIS HORVAT - AFP

Le premier avril est le jour des canulars. En plus de la tradition d'accrocher des poissons dans le dos de ses collègues, quelques nouvelles insolites se glissent dans les pages des journaux et ailleurs. Voici un tour d'horizon de quelques poissons d'avril repérés aujourd'hui.

Les médias s'en donnent à cœur joie

La mobilisation de la jeunesse pour le climat a visiblement inspiré La Libre, qui lève le voile sur un vaste plan "Ecoles pour le climat" censé entrer en vigueur ce lundi. La ministre de l'Enseignement Marie-Martine Schyns aurait pris des mesures d'urgence. Parmi celles-ci : interdiction d'arriver en voiture à l'école pour les enfants habitant à moins de six kilomètres, chaudières bloquées sur 15 degrés, fin des sonneries et des distributeurs de canettes ou encore bannissement à tout jamais des emballages en plastique et en aluminium.

L'Avenir se fait également l'écho de huit nouvelles mesures pour sauver la planète. Parmi celles-ci, le quotidien cite l'interdiction des grands feux et barbecues, la mise en place de trains propulsés à l'énergie humaine ou encore une meilleure adéquation entre le rythme de travail et le cycle solaire.

A la Dernière Heure, c'est le changement d'heure, amené à disparaître en 2021, qui a marqué la rédaction. Cette dernière imagine une Belgique coupée en deux, la Flandre étant en faveur de l'heure d'hiver, tandis que la Wallonie milite pour le maintien de l'heure d'été. "Un intense lobbying aurait d'ores et déjà commencé", dit la DH. Surréalisme oblige, il pourrait bientôt être midi à Liège et 13h à Anvers.

Chez Le Vif, on annonce que la Flandre va tester la conduite à gauche. "Après la décision de plusieurs communes flamandes de supprimer les priorités de droite, un projet pilote a été initié dans d'autres communes du nord du pays pour faire rouler les voitures... à gauche. Le changement pourrait être effectif en 2022", annonce ainsi le magazine.

Ceux qui ne jouent plus le jeu

Le Soir, en revanche, n'a pas publié le traditionnel poisson cette année. Idem du côté de la VRT qui estime qu'"en cette période de fake news et d'informations manipulées, notre service ne peut plus se permettre d'envoyer une histoire inventée au monde entier".

D'autres médias français comme Franceinfo ont également avancés la même explication pour justifier l'absence de poissons d'avril sur leur site.

Côté américain, c'est par le biais de The Independant que l'on apprend que Microsoft ne souhaite plus véhiculer de poisson d'avril. En effet, Le directeur marketing de Microsoft a demandé aux salariés du groupe via un memo envoyé avant le week-end de ne publier aucun canular en ce premier avril.

Le géant de l'informatique explique ainsi que "parfois le résultat est drôle, parfois il ne l'est pas. Dans tous les cas, les données nous montrent que ces blagues ont un impact positif limité et peuvent même entraîner une couverture médiatique négative".

"Notre industrie fait face en ce moment à des vents contraires", poursuit le directeur marketing Chris Capossela. "Je demande donc à toutes les équipes de Microsoft de ne publier aucun poisson d'avril.  Nous avons plus à perdre qu'à gagner en tentant d'être drôle ce jour-là", conclut le responsable. 

Ailleurs en Belgique

Chez nous, la STIB a décidé de jouer le jeu. Le réseau de transports en commun bruxellois annonce que dès le 1er mai, des trams tirés par des chevaux sur les lignes 92 et 93 seront remis en service.

L’entreprise s'explique : "Arrêté en 1922, il aura fallu attendre 2019 pour que ce mode de transport écologique et tellement apprécié des enfants, retrouve une seconde jeunesse sur notre réseau". Et de conclure : "Patience. Le bruit des sabots sur le sol de ce tronçon de Bruxelles va bientôt se faire ressentir. Pour le plus grand plaisir des amateurs d’animaux et de véhicules anciens". 

En ce qui concerne le Musée du Cinquantenaire de Bruxelles, celui-ci fait savoir via un post Facebook qu'il est désormais possible d'acquérir une oeuvre unique du patrimoine belge. Une vente aux enchères des oeuvres du Musée Art & Histoire est désormais ouverte pour que le Musée puisse obtenir de nouveaux moyens financiers pour rénover ses salles. 

La RTBF n'a pas pu s'en empêcher

C'est une tradition populaire à laquelle la RTBF ne déroge pas. Et cette année, c'est sur le Tour de France que nous avons jeté notre dévolu. Vous l'aviez ?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK