Plaque commémorative des attentats: la faute qui aurait fait rire Wolinski

Plaque commémorative: une faute à Wolinski
Plaque commémorative: une faute à Wolinski - © Tous droits réservés

François Hollande inaugurait ce matin trois plaques en mémoire des victimes des attentats de janvier 2015.

Cette plaque est "à la mémoire des victimes de l'attentat terroriste contre la liberté d'expression perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier".

Les noms des victimes y sont inscrits par ordre alphabétique: "Frédéric Boisseau, Franck Brinsolaro, Cabu, Elsa Cayat, Charb, Honoré, Bernard Maris, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Tignous, Georges Wolinski".

Une anomalie fait actuellement le buzz, sur la plaque commémorative Wolinski est erronément orthographié "Wolinsky". Une faute qui fait mauvais genre était donné le contexte mais qui aurait sans doute fait rire l'intéressé.

Un journaliste du petit journal relève d'ailleurs que la plaque a depuis lors été recouverte, quelques instants à peine après avoir été dévoilée...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK