Perturbations sur le réseau ferroviaire britannique à cause de contrôles sur des trains

Des perturbations "importantes" touchent samedi le réseau ferroviaire britannique, car un certain nombre de trains à grande vitesse ont été retirés de la circulation pour subir des contrôles de précaution après la découverte de fissures.

Les trains Class 800, construits par le groupe japonais Hitachi, et utilisés par les compagnies Great Western Railway (GWR), Hull Trains, London North Eastern Railway (LNER) et TransPennine Express (TPE) n'étaient pas en service samedi matin en raison de contrôles de sécurité menés "par mesure de précaution".

La sécurité est toujours notre priorité absolue

GWR a averti que les perturbations pourraient se poursuivre dimanche. "Certains Class 800 ont été retirés du service par mesure de précaution pour permettre des enquêtes approfondies" a indiqué Hitachi Rail sur Twitter. "Nous travaillons avec des partenaires pour résoudre ce problème aussi rapidement que possible et en toute sécurité", a ajouté le groupe, présentant ses excuses aux passagers affectés.

"Des contrôles de routine des trains Hitachi effectués tôt ce matin ont identifié des fissures sur une partie du châssis de certains trains. La sécurité est toujours notre priorité absolue, donc ces trains ont été retirés du réseau pour subir des contrôles complets et rigoureux", a expliqué le secrétaire d'Etat chargé du transport ferroviaire, Chris Heaton-Harris. "Les trains seront remis en service le plus rapidement possible une fois qu'ils auront été pleinement approuvés comme sûrs par le constructeur", a-t-il ajouté.

Nous vérifions tous les trains

Un porte-parole de GWR a expliqué qu' "une fissure a été repérée et en conséquence, par précaution, nous vérifions tous les trains", soit 93 trains Hitachi Class 800. Les perturbations affectent surtout les trajets longue distance entre les villes, a-t-il précisé.

La circulation des trains de la compagnie LNER entre Édimbourg (Ecosse), Newcastle, York (Nord de l'Angleterre) et Londres a été interrompue. La compagnie Hull trains a annoncé sur Twitter à la mi journée la reprise de la circulation des trains de sa flotte concernés "après des contrôles approfondis effectués par Hitachi".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK