Perdu en forêt, un enfant de trois ans passe deux jours en compagnie d'un ours

Perdu en forêt, un enfant de trois ans passe deux jours en compagnie d'un ours
Perdu en forêt, un enfant de trois ans passe deux jours en compagnie d'un ours - © Tous droits réservés

C’est une aventure que le jeune Américain Casey Hathaway n’est pas près d’oublier. Alors qu’il jouait tranquillement avec des enfants, le jeune garçon de trois ans s’est égaré durant deux jours dans une forêt près de Craven County. Il ne devrait sa survie dans ces températures glaciales qu’à l’aide… d’un ours.

Alors qu’il jouait tranquillement chez sa grand-mère en compagnie de deux autres enfants, Casey Hathaway s’est égaré dans les bois en Caroline Du Nord comme l’affirme la chaîne locale WITN. Suite à cette inquiétante disparition et en raison des mauvaises conditions climatiques dans cet état américain (froid, rafales de vent, fortes pluies), de grands moyens dont des centaines de volontaires, des officiers du FBI, des hélicoptères ou encore des drones ont rapidement été mis à disposition afin de retrouver le garçon au plus vite.

Ce n’est finalement que deux jours plus tard que l’enfant est retrouvé, sain et sauf, grâce à l’aide d’une habitante qui dit avoir entendu des pleurs d’enfant provenir de la forêt. Une fois le garçon retrouvé par les autorités, celui-ci déclarera avoir passé deux jours en compagnie de « son ami de la forêt », un ours noir. La survie de l’enfant serait due à la présence, la protection et la chaleur de cet animal très présent dans la région.

Dieu lui a envoyé un ami pour le garder en sécurité

« C’est un survivant. Les sauveteurs ont dû se frayer un chemin dans des broussailles avec de l’eau qui leur montait jusqu’à la taille pour l’atteindre. Il était bloqué à 66 cm du sol mais s’en sort avec quelques égratignures et n’a réclamé que de l’eau et sa maman », a affirmé Chip Hughes, le shérif de la région. La tante de Casey Hathaway a également confirmé cette version dans une publication sur Facebook : « Il dit avoir passé son temps avec un ours durant deux jours. Dieu lui a envoyé un ami pour le garder en sécurité. Dieu est bon. Les miracles arrivent vraiment ».

Difficile d’établir si les faits se sont réellement déroulés de la sorte ou si l’enfant a fait preuve d’imagination afin de survivre au froid et la peur. Toujours est-il que malgré une faible hypothermie, ses jours ne sont à l’heure actuelle plus en danger.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK