Pays-Bas: la société ferroviaire hollandaise offre des billets aux passagers munis d'un livre

Durant une semaine, prendre le train avec un livre offert dans les librairies, permettait de s'astreindre du prix du ticket
Durant une semaine, prendre le train avec un livre offert dans les librairies, permettait de s'astreindre du prix du ticket - © Unsplash

Du 23 au 31 mars 2019, nos voisins frontalier des Pays-Bas ont pu profiter d'une offre alléchante à l'occasion de la semaine du livre. Chaque personne qui empruntait le train avec un livre tout particulier se voyait offrir le billet gratuitement. Une initiative originale qui a sans doute donner envie à de nombreux navetteurs de se mettre à la lecture.

Année après année, la "Boekenweek" encourage la lecture au travers d'initiatives en tous genres. Événements, festivités, salons, dédicaces, les possibilités son nombreuses. À chaque édition, un livre est publié pour l'occasion et est offert aux personnes qui font leurs achats dans une librairie pendant la semaine. Cette année, c'était le roman "Jas Van Belofte" de Jan Siebelink. Les lecteurs pouvaient l'obtenir pour chaque achat d'une valeur minimale de 12,50 euros.


►►► À lire aussiSuccès des livres de développement personnel: pourquoi de plus en plus de lecteurs cherchent le bien-être?


C'est cet ouvrage que les navetteurs soucieux de ne pas payer le voyage devaient présenter à l'accompagnateur du train pour ne pas devoir présenter de ticket. À l'origine de l'initiative, la Nederlandse Spoorwegen (NS), l'équivalent de la SNCB en Hollande qui soutient la Boekenweek depuis 18 ans. Mais cette offre exceptionnelle figurait parmi les nouveautés de l'édition 2019 de cette semaine dédiée aux livres.

Si depuis 2019, les lecteurs belges peuvent s'adonner à une véritable chasse aux livres dans les rues de Bruxelles à l'occasion de la Foire du livre, on peut se douter qu'ils ne seraient pas contre un nouveau partenariat avec la SNCB pour pouvoir autant en profiter que nos voisins de Pays-Bas.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK