Pays-Bas: des milliers de personnes contre la chanson "débile" de l'intronisation

Le prince héritier Willem-Alexander a des goûts musicaux qui ne font pas l'unanimité
Le prince héritier Willem-Alexander a des goûts musicaux qui ne font pas l'unanimité - © AFP PHOTO / ANP / PIROSCHKA VAN DE WOUW

"Je dis non à la chanson du roi" : une pétition, mise en ligne après la diffusion vendredi de la chanson officielle retenue pour l'intronisation du nouveau roi des Pays-Bas le 30 avril a récolté des milliers de signatures en quelques heures.

Vers 16h00, 6.005 personnes avaient signé la pétition, mise en ligne en fin de matinée et dont l'auteur a lancé : "en protestation à cette 'chanson du roi' débile, je démissionne par la présente en tant que citoyen néerlandais".

Le morceau, commandée pour l'intronisation de Willem-Alexander après la démission de sa mère, la reine Beatrix, est un improbable mélange de musique populaire, de chanson chorale et de rap.

Dévoilée vendredi matin après une intense campagne de présentation, la chanson a récolté d'importantes volées de bois vert, notamment sur les réseaux sociaux.

Le morceau, qui dure plus de 5 minutes, est chanté par 51 artistes néerlandais, dont certains sont des stars dans le pays. Ils se retrouveront le 30 avril pour un concert qui sera suivi à travers les Pays-Bas.

Le texte de la chanson, à l'honneur du roi et de son rôle, a lui aussi été critiqué.

"A travers la pluie et le vent, je resterai près de toi, je te protège contre tout ce qui vient, je veillerai si tu dors, je te protégerai contre la tempête, je te garderai en sécurité aussi longtemps que tu vis", chantent notamment les artistes.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK