Par amour de leur poisson rouge, ils font 200 kilomètres pour le faire opérer

Une fois remis à l'eau, le petit poisson n'a pas tardé à récupérer et s'est remis à nager normalement.
Une fois remis à l'eau, le petit poisson n'a pas tardé à récupérer et s'est remis à nager normalement. - © HIGHCROFT VETERINARY GROUP - AFP

Par amour pour leur poisson rouge nommé Nemo, un couple d'une petite ville au nord de Londres n'a pas hésité à parcourir plus de 200 kilomètres et à l'amener se faire opérer d'une tumeur à l'hôpital vétérinaire de Bristol, sur la côte ouest.

Sonya Miles, la vétérinaire qui s'est occupée de Nemo, un poisson rouge de 5 ans, a expliqué à l'AFP mardi que l'opération avait duré 45 minutes, pendant lesquelles il a été endormi et sorti de l'eau afin que la tumeur, presque aussi grande que lui, puisse être enlevée.

"Nous avons eu très peur à un moment donné car son cœur s'est arrêté de battre, mais l'infirmière anesthésiste a réussi à le ranimer", a expliqué Sonya Miles.

Une opération rare, car plus coûteuse que l'animal lui-même

Une fois remis à l'eau, le petit poisson n'a pas tardé à récupérer et s'est remis à nager normalement.

Sonya Miles a reconnu que ce genre d'opération n'était pas très fréquent, les propriétaires hésitant à dépenser des centaines de livres – 200 livres, soit 260 euros pour l'opération de Nemo – pour un animal de compagnie au coût modique.

La dernière opération de ce type au groupe vétérinaire Highcroft de Bristol remontait à 2015. L'affaire avait les honneurs des médias nationaux mardi.

"J'aurais fait la même chose et je suis très touchée d'entendre que des vétérinaires sont capables d'opérer de petites bêtes comme celle-ci", commentait ainsi Martina Watson sur la page Facebook de la BBC.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK