Notre chat domestique est un névrosé qui se prend pour un lion

La personnalité des chats domestiques est proche de celle du lion d'Afrique
La personnalité des chats domestiques est proche de celle du lion d'Afrique - © Luis Miguel Bugallo Sánchez - Wikimédia

Le chat est certainement un des domaines d’étude les plus populaires en psychologie animale. Après que ces chercheurs californiens aient trouvé un lien entre la couleur de la fourrure et l’agressivité d’un chat, une nouvelle étude de psychologie féline montre que notre chat domestique est en fait un petit lion.

Des chercheurs de l’université d’Édimbourg ont comparé le chat domestique à quatre autres espèces de félins : le chat sauvage écossais, la panthère nébuleuse, le léopard des neiges et le lion africain. Chacune des espèces a été observée en captivité, afin de classer leur comportement sur base d’un modèle de personnalités comprenant cinq catégories :

  • l’ouverture d’esprit, la manière dont sont perçues les nouvelles expériences et les informations
  • la diligence, c’est-à-dire le soin apporté à réaliser une tâche
  • l’extraversion, ou la gamme des différentes expériences vécues
  • l’amabilité, le besoin d’harmonie sociale
  • degré de névrose, la tendance à expérimenter des expériences stressantes et négatives

Cette grille d’observations des comportements est à la base conçue pour les humains, elle a été adaptée pour les félins. Les scientifiques pensaient que le chat domestique ressemblerait plus au chat sauvage écossais, mais il n’en est rien : nos chats sont dominants, impulsifs et névrosés, tout comme le lion d’Afrique. Quant à lui, le chat sauvage écossais ferait un compagnon bien plus agréable à vivre : il serait plus aimable et diligent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir