"No pants subway ride": quand des passagers du métro se promènent en sous-vêtements

Prendre le métro sans pantalon… donc carrément en sous-vêtements, c’est l’étrange tradition qui se tient chaque début janvier dans plusieurs villes du monde. De New York à Berlin en passant par Montréal et Londres, des dizaines de personnes ont pris les transports en commun en culotte, boxer ou slip kangourou.

C’est en 2002 que le groupe spécialisé dans les happenings et autres improvisations "Improv everywhere" a lancé l’idée : faire comme si on avait été distrait le matin en se levant, au point d’oublier de s’habiller en entier… et monter dans une rame de métro comme si tout était normal.

A Londres, les participants s’étaient donné rendez-vous à plusieurs endroits de la ville ce dimanche 13 janvier. Un groupe a terminé son trajet à la gare de King’s Cross. D’autres personnes se sont rassemblées dans le hall de la Waterloo Station.

Partout où l’événement est organisé, les participants sont prévenus : pas question d’enlever davantage que son pantalon et de mettre les autres passagers mal à l’aise. Sinon "ils seront mis en dehors de la rame et signalés à la British Transport Police", peut-on ainsi lire sur la page Facebook de l’événement londonien. "Notre but est de faire rire les gens, pas de les énerver", ajoutent les organisateurs.

En 2009, "Improv everywhere" et sa "No Pants Subway Ride" faisaient le buzz sur YouTube

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK