Mount Mara: la réalité virtuelle s'invite dans les montagnes russes (vidéo)

Une nouvelle vie pour les montagnes russes.
Une nouvelle vie pour les montagnes russes. - © Tous droits réservés

Prenez une attraction de "montagnes russes" traditionnelle, placez-y des amateurs de sensations fortes et équipez-les d’un masque de réalité virtuelle. Le résultat est spectaculaire. Surtout lorsque le parcours mené à un train d’enfer se déroule au cœur d’un volcan en éruption. C’est ce que propose Mount Mara, la nouvelle attraction du parc à thème Bobbejaanland dans les environs d’Anvers. Peut-être une nouvelle vie pour les vieux "roller coasters"

Selon le scénario vendu au  visiteur du parc, l’aventure se déroule dans l’île improbable de Khyonésie, située dans le Sud-est asiatique. Des mauvais esprits y ont  provoqué une énorme éruption volcanique sur le mystérieux Mount Mara. Et cela, bien sûr, au moment précis où vous prenez place dans l’un des chariots de l'attraction. Pas de chance, même si, au final, le passager téméraire passe deux minutes de plaisante terreur.

Selon le parc, l’investissement a coûté près d’un million d'euros, en partenariat avec le constructeur coréen Samsung qui fournit les masques de réalité virtuelle.

Un grand huit en réalité virtuelle

Concrètement, les "spéléologues" d'occasion sont projetés, au sens littéral du terme, au cœur d’un volcan qui, vient d’entrer en activité. La sensation bien réelle de vitesse, donnée par le chariot lancé dans le "grand Huit" est renforcée par l’association d’un décor graphique totalement intégré dans le parcours physique. Un départ, d’abord lent, permet de bien apprécier les entrailles du mont Mara (qui signifie montagne du Diable en maori ). Mais le véhicule s’accélère rapidement pour traverser des arches qui menacent de s’écrouler, éviter des  flots de lave en fusion et des blocs de pierre qui tombent de partout. Au risque, parfois, d’écraser des animaux imprudents qui traversent la route au moment de votre passage. Le but est bien sûr de sortir indemne de cette mer de  feu. Et nous y sommes parvenus.

Nouveau business pour les montagnes russes

Par delà l’aspect ludique de l'attraction, la VR  met en avant les perspectives futures des "attractions fortes" de moyenne difficulté que peuvent apprécier la plupart des visiteurs. Car ici, pas de Looping terrifiant, seulement des accélérations rapides et des virages serrés. Les enfants de plus d’1,2 mètre sont admis. On imagine que, d’un point de vue économique, la technologie permettra aussi, de remplacer très aisément les décors numériques par d’autres, puisqu’ils sont purement virtuels. Et pourquoi ne pas rêver qu’à l’avenir, chaque participant pourrait très bien décider, avant le départ, s’il opte pour la visite d’un volcan, la participation à un combat intersidéral ou à une course-poursuite dans les rues de San Francisco. Une nouvelle vie pour les montagnes russes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK