Mort du mouton le plus célèbre de Nouvelle-Zélande

Illustration: moutons merinos
Illustration: moutons merinos - © Maia C (flickr)

Le mouton le plus célèbre de Nouvelle-Zélande, devenu une star pour avoir été retrouvé à l'état sauvage six ans après sa disparition, est mort ce week-end, a annoncé mardi son propriétaire, dans ce pays qui compte 10 fois plus d'ovins que d'humains. Agé de 16 ans, il était en mauvaise santé et a dû être euthanasié.

Shrek, de race mérinos, s'était échappé du troupeau en 1998 et a été retrouvé six ans plus tard dans une grotte de montagne, doté d'une toison qui le faisait apparaître trois fois sa taille. Le mouton était alors devenu une célébrité dans ce pays qui compte 4,3 millions d'habitants et près de dix fois plus d'ovins. Sa tonte avait été retransmise en direct à la télévision, une opération qui avait permis de récupérer 27 kg de laine, soit six fois plus que la quantité récupérée après une tonte "normale".
L'animal avait été amené par avion à Wellington, pour être présenté à Helen Clark, qui était alors Premier ministre de Nouvelle-Zélande, et au parlement. Il était devenu le héros de plusieurs livres pour enfants et avait participé à de nombreuses opérations visant à récolter de l'argent pour des causes humanitaires. Selon la presse, une messe sera célébrée en souvenir du mouton sera dite cette semaine dans l'église du Bon berger à Tekapo (centre de l'île du sud).

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK