Monaco: et si Charlene partait avant de dire "oui" à Albert ?

Monaco: clash princier, Charlene serait prête à quitter Albert avant le mariage tant attendu
Monaco: clash princier, Charlene serait prête à quitter Albert avant le mariage tant attendu - © Amedeo M. Turello (EPA)

Les préparatifs du mariage princier vont bon train. Pourtant, selon L'Express, la fiancée du prince Albert aurait voulu tout interrompre pour retourner en Afrique du Sud. Depuis, elle assure un service minimum qui inquiète. Le Palais tient en tout cas à démentir les rumeurs lancées par le magazine français.

"A quelques jours des cérémonies du mariage de S.A.S. le Prince Albert avec Mlle Charlène Wittstock, le Palais princier dément formellement les allégations mensongères parues ce matin sur le site Express.fr", indique le Palais dans un communiqué transmis à l'AFP. 

Selon le magazine, le mariage monégasque du siècle aurait du plomb dans l'aile. Alors que tout est quasi prêt pour sur le Rocher pour les festivités, la rumeur d'un clash entre futurs époux commence à se répandre un peu partout dans la Principauté peut-on lire sur le site de l'Express. Charlene Wittsock aurait en effet été ratrappée juste avant de prendre son envol pour l'Afrique du Sud. Un simple billet aller, sans retour, apparemment. A coup de persuasion et d'intermédiaires, Charlene Wittsock est finalement rentrée au bercail.

Vraisemblablement, la belle nageuse sud africaine aurait appris quelques temps auparavant des détails piquants sur la vie personnelle de son futur époux. 

Depuis, toujours d'après L'Express, la future princesse ne ferait qu'assurer le minimum syndical. Elle a été essayer sa robe de mariée à Paris, mais a gentiment décliné les réunions familiales et autres obligations de future princesse. 

Et ce service minimum commence tout doucement à inquiéter le petit monde monégasque. Parce que samedi, les caméras du monde entier seront braquées sur le couple. Et c'est peut-être à une princesse au sourire pas trop rayonnant à laquelle les amateurs de beaux mariages auront droit. Dommage. 

AdC (avec L'Express)
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK