Microsoft, Volvo, Apple : avant le couac du Cybertruck de Tesla, ces présentations qui ont foiré (vidéos)

C’est le cauchemar de tout organisateur de conférence de presse : au moment de faire une démonstration magistrale du nouveau produit, faire face à un plantage monumental. Des mois de travail réduits à néant, l’impression de vivre en direct un retour de flammes du destin et d’avoir raté une belle occasion d’épater la galerie.

C’est précisément ce qui est arrivé à Elon Musk ce jeudi 21 novembre. Alors qu’il présentait son nouveau "Cybertruck" électrique aux lignes futuristes, il insiste fièrement sur les vitres pare-balles. Un de ses collaborateurs fait aussitôt une démonstration à l’aide d’une bille en acier… Résultat : la vitre avant-gauche est totalement fissurée, tout comme la vitre arriège-gauche quelques secondes plus tard.

Avant Tesla, d’autres entreprises ont connu des déboires similaires. Voici quelques exemples récents.

Quand une présentation de Steve Jobs ne se passe pas comme prévu

En novembre 2010, Steve Jobs présente le nouvel iPhone, quatrième du nom. Mais rien ne se passe comme prévu. Le Wifi refuse de fonctionner sur l’un des appareils présentés sur scène. "Les réseaux ici sont imprévisibles", se désole le patron d’Apple. Et de lancer aux spectateurs hilares dans la salle : "Si vous êtes sur le wifi, pourriez-vous vous déconnecter ? Ce serait sympa."

Internet Explorer, pour "naviguer en douceur"

En juin 2012, Microsoft présente sa nouvelle tablette "Surface". Sur scène, Steven Sinofsky lance l'application Internet Explorer... Et là, ceux qui connaissent la réputation du navigateur de Microsoft s'attendent au pire. Ce qui devait arriver arriva : la tablette plante. Sinofsky continue tant bien que mal à dérouler son script : "Je peux naviguer en douceur, des super pages..." Il quitte la tablette des yeux, veut enchaîner pour parler jeux vidéo, ses sourcils se froncent... La tablette refuse de redémarrer.

Le président de la division Windows et Windows Live de Microsoft tente alors de battre en retraite vers un large bureau duquel il sort... une nouvelle tablette le plus normalement du monde. Une scène à voir dans la vidéo ci-dessous.

Microsoft est un habitué des bugs : autre exemple en 1998

En 1998, Bill Gates est bien embarrassé : son tout nouveau Windows 95 plante et affiche un écran bleu en pleine présentation.

Le conducteur de Volvo un peu trop confiant

Attention, âmes sensibles s'abstenir. Même si cette scène tournée en Malaisie il y a quelques années se termine bien (personne n'a été blessé malgré la violence du choc), l'image n'en est pas moins impressionnante. L'idée était de montrer les performances du freinage d'urgence "City Safety" de la Volvo XC 60. Le véhicule s'élance pendant qu'un homme reste en travers de sa route... et la voiture le heurte aussitôt. Il n'y a qu'une poignée de témoins, mais le clip publié sur YouTube a depuis récolté plusieurs millions de vues.

En 2017, alors que la vidéo faisait à nouveau le buzz, Volvo s'était fendu d'un communiqué apportant quelques précisions. Comme le rapporte autoworld.com, cette XC 60 ne possédait en fait pas du dispositif de détection des piétons, disponible en option. Mais on peut douter de l'utilité d'un tel outil étant donné la vitesse à laquelle le véhicule roulait et la courte distance qui séparait la Volvo et le piéton.

Dans un autre registre, en politique...

Nous sommes en octobre 2017. La tempête du Brexit connaît alors une nouvelle rafale : Theresa May s’adresse aux membres du parti Conservateur dans un contexte houleux. La Première ministre souffre d’une toux qui l’empêche de finir ses phrases. Et comme si cela ne suffisait pas, le slogan "Building a country that works for everyone" (soit en français "construire un pays qui fonctionne pour tout le monde") perd son "f".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK