#MatildaChallenge: la nouvelle tendance qui répand un peu de magie sur les réseaux sociaux

Affiche du film "Matilda" sorti en 1996.
Affiche du film "Matilda" sorti en 1996. - © Tous droits réservés

Début du mois d'août, les médias ne parlaient plus que l'effrayant "Momo Challenge", qui se répandait à une vitesse folle sur WhatsApp et qui était possiblement à l'origine du suicide d'une fillette de 12 ans en Argentine. Les réseaux sociaux ne cessant jamais de créer et propager d'autres tendances dans le genre, une nouvelle vient s'ajouter à la grande famille. Rien de glauque ni d'affolant cette fois, juste un peu de magie et de bon fou rire quand ça dérape : voici le #MatildaChallenge (car oui, qui dit nouveau challenge, dit nouveau hashtag évidemment). 

Vous vous souvenez d'elle. Matilda, c'était la protagoniste d'un film du même nom sorti en 1996. La petite fille aux parents à côté de la plaque et scolarisée dans une école tenue par une sorte de femme-dragon, n'a pas pris une ride et continue à enchanter en 2018, mais différemment. Parce qu'en plus d'être dotée d'une intelligence et d'un humour impressionnants, Matilda avait également un don : déplacer les objets grâce à la magie.

Se transformer en magicien(ne)

Le principe est simple : comme Matilda, les internautes jouent aux magiciens. Tous reprennent l'une des scènes majeures du film dans laquelle la protagoniste fait virevolter tous les objets qui se trouvent dans son salon sur fond de la chanson "Little Bitty Pretty One", de Thurston Harris.

Le résultat varie en fonction des moyens et de la faculté des magiciens en herbe à manier leurs pouvoirs magiques. Il n'en reste pas moins que ce challenge repend un peu de magie et d'humour sur les réseaux sociaux et ce n'est pas plus mal.

Et il semblerait que cette nouvelle mode soit l'oeuvre d'un seul homme:

Quelques meubles, un smartphone, l'aide de fidèles compagnons, et le tour est joué. Après, soyez prudents car le #MatildaChallenge peut être bien plus dangereux que ce que l'on pense...

Qu'attendez-vous pour essayer ?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK