Manger du fenouil, boire des produits chimiques… ces faux remèdes contre le coronavirus

Manger du fenouil, boire des produits chimiques… ces faux remèdes contre le coronavirus
2 images
Manger du fenouil, boire des produits chimiques… ces faux remèdes contre le coronavirus - © Yaroslav Mikheev - Getty Images

Alors que le coronavirus se répand en Chine et dans le monde, une question se pose : trouvera-t-on prochainement un remède au virus ? Des expérimentations sont en cours, dont certaines sont basées sur des traitements déjà existants pour d’autres maladies. Mais "à ce jour, il n’existe pas de médicament spécifiquement recommandé pour prévenir ou traiter le virus", écrivait l’Organisation Mondiale de la Santé sur Twitter le 27 janvier dernier.

En attendant, des pseudo-spécialistes prétendent avoir trouvé le remède miracle. Problème : certaines idées sont pour le moins dangereuses. A commencer par celle qui suggère de boire de la "Miracle Mineral Solution" (MMS). Déjà présentée comme une solution contre d’autres maladies telles que le sida ou l'hépatite, cette MMS contient notamment du dioxyde de chlore, utilisé dans la composition de détergents industriels. L’ingérer, l’appliquer sur la peau ou à proximité du nez est donc plus que très certainement une mauvaise idée.

Heureusement, des plates-formes telles que Facebook, Twitter ou YouTube veillent au grain et suppriment les publications et autres vidéos invitant à ingérer des produits chimiques. Sur Facebook, le contrôle est tel qu’une recherche du style "mms coronavirus" ne renvoie d’ailleurs aucun résultat. "Facebook […] travaille à limiter la diffusion de fausses informations et de contenus dangereux à propos du virus, tout en renvoyant le public vers des informations utiles", écrit le réseau social dans un communiqué où il détaille toutes les mesures concrètes mises en place.


►►► À lire aussi : Pourquoi il ne faut pas paniquer face au coronavirus

►►► À lire aussi : Non, la bière Corona n’a rien à voir avec le coronavirus


Sur Twitter, l'Organisation Mondiale de la Santé aussi est attentive à la désinformation. Dans un tweet daté du 27 janvier, elle rappelle que l'huile de sésame, même si "elle est délicieuse", ne protège pas du Coronavirus.

Au Cap Vert, la folie du fenouil

Au Cap Vert, certains misent sur le fenouil contre le virus parti de Chine. Les ventes de fenouil ont explosé sur les marchés au Cap-Vert après la propagation d’une rumeur venue du Brésil attribuant à tort aux infusions faites à base de cette plante herbacée des vertus pour prévenir et guérir le coronavirus venu de Chine.

Aucun cas avéré de coronavirus n’a été détecté ni Cap-Vert, archipel de l’océan Atlantique au large du Sénégal, ni dans aucun autre pays d’Afrique, depuis l’apparition de l’épidémie en Chine, où elle a contaminé près de 10.000 personnes pour 213 personnes tuées, avant de se propager dans d’autres pays.

"Le fenouil est, généralement, acheté pour traiter les problèmes digestifs, mais maintenant, les gens en achètent beaucoup plus et disent que c’est pour prévenir le coronavirus", a expliqué vendredi à l’AFP Fatima Semedo, vendeuse au marché de la capitale Praia.

A l’origine de ce soudain engouement, constaté depuis le début de la semaine, un message viral venu du Brésil et ayant circulé de page Facebook en discussion sur WhatsApp, affirmant qu’un infectiologue brésilien aurait recommandé de boire du thé au fenouil deux fois par jour pour lutter contre le virus.

"Cela ne repose sur rien", a indiqué à l’AFP un responsable de l’Institut Pasteur à Paris, coupant l’herbe sous le pied d’une rumeur que les autorités capverdiennes ont également démentie. En vain : la demande est telle que les prix ne cessent de grimper.

Respecter des règles d’hygiène simples

Le SPF Santé publique communique quelques mesures pour empêcher la propagation du virus. Autant de conseils qui serviront avant tout à se protéger d’une grippe ou d’une gastro, deux maladies bien plus répandues en cette saison hivernale :

  • Lavez-vous les mains régulièrement ;
  • Couvrez-vous la bouche et le nez lorsque vous toussez et éternuez ;
  • Evitez les contacts étroits avec toute personne présentant des symptômes de maladie respiratoire (par exemple : toux et éternuements)

Journal télévisé 13H

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK