Les Néo-Zélandais sauvent "Happy Feet", un jeune pingouin égaré

Sans doute poussé par la faim, le jeune mâle s'était lancé au printemps dans les eaux froides de l'Antarctique avant de se perdre et d'atteindre péniblement la côte néo-zélandaise. Happy Feet avait alors parcouru plus de 3000 kilomètres.

En état de choc et affamé, le pingouin a été soigné pendant tout l'été par les spécialistes du zoo de Wellington. Ceux-ci décidèrent d'opérer à quatre reprises le jeune mâle, notamment pour retirer les trois kilos de sable avalés durant son long périple.

L'histoire de ce pauvre pingouin fut relayée dans tous les médias du pays et Happy Feet devint rapidement une véritable star. Plus de 120 000 internautes suivaient ainsi, par webcam, la convalescence du jeune animal. Il faut dire que la Nouvelle-Zélande n'avait jusqu'ici accueilli qu'un seul voyageur de ce type, voici près de 50 ans.

Happy Feet a été rejeté à la mer ce samedi, à quelques kilomètres des côtes de l'Antarctique. Remis de ses émotions et l'estomac bien rempli, il a donc pu retrouver sa banquise natale. Et la petite puce que les scientifiques lui ont implantée permettra aux Néo-Zélandais de suivre, au quotidien, les déplacements de leur pingouin préféré.

PIAB
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK