Les athlètes seraient plus heureux avec une médaille de bronze qu'avec une médaille d'argent

Une médaille de bronze rendrait les sportifs plus heureux qu’une médaille d’argent. C’est le résultat de plusieurs études scientifiques.

En 1995 déjà, trois psychologues américains demandent à leurs étudiants de regarder des vidéos des Jeux Olympiques de Barcelone, ayant eu lieu en 1992, et d’évaluer leurs expressions faciales sur une échelle de 10, allant de l’agonie à l’extase.

L’étude démontra que les athlètes qui avaient remporté le bronze paraissaient plus satisfaits mais aussi plus heureux que ceux qui avaient remporté l’argent, et ce aussi bien lors de l’annonce des résultats que lors de la montée sur le podium.

Les médailles d'argent frustreraient les athlètes 

D’autres études ont été menées et toutes sont arrivées à des conclusions similaires. En effet, les sportifs ayant remporté l’argent seraient davantage focalisés sur la médaille d’or qu’ils ont manqué, souvent de peu pour certains, ce qui laisse transparaître leur frustration.

Au contraire, les athlètes qui ont gagné une médaille de bronze seraient davantage satisfaits de leur montée sur le podium. En témoigne par exemple la nageuse chinoise Fu Yuanhui, si heureuse d’enfin finir, non plus à la quatrième, mais à la troisième place.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK