Le violon de 310 ans oublié dans un train en Grande-Bretagne a été retrouvé

Un violoniste britannique qui avait oublié dans un train son violon de 310 ans, d’une valeur de 250.000 livres (environ 290.000 euros), a récupéré son précieux instrument, a indiqué lundi la police britannique.

"Le violon a été rendu", a indiqué à l’AFP la police britannique des transports (BTP), qui avait publié l’image d’une caméra de surveillance montrant un homme qu’elle soupçonnait d’avoir trouvé et pris l’instrument.

Le soliste Stephen Morris s’est réjoui sur Twitter d’avoir retrouvé son violon, "de retour à la maison sain et sauf". Il a publié une photo de lui embrassant son instrument, fabriqué par le luthier allemand David Tecchler en 1709.

Il l'avait oublié le soir du 22 octobre dans un train reliant la gare de Londres Victoria à Orpington, au sud-est de Londres.

Selon la BBC, Stephen Morris a été contacté directement sur Twitter, après la publication de la police, par quelqu'un qui affirmait connaître le suspect. Une rencontre a été organisée vendredi soir sur un parking de supermarché, où le violon lui a été rendu, sous la surveillance de policiers en civil.

L'homme "s'est confondu en excuses et a dit qu'il voulait me le rendre en personne", a expliqué sur la BBC M. Morris.

Selon la police, aucune poursuite ne sera engagée contre cet homme.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK