Le "Spiderman" made in France, Alain Robert, s'est piqué d'escalader la tour Total de La Défense

Et comme toujours, l'histoire se termine dans les filets de la police... Voici le dernier épisode de l'épopée de "l'homme-araignée" français. Alain Robert s'est cette fois attaqué à la tour Total (Coupole) du quartier d'affaires de la Défense, à un jet de fil de soie de Paris. 187 mètres au-dessus du sol. Du haut, lui, de ses 55 ans, Alain Robert a escaladé les 47 étages de la tour en 30 minutes. Le spectacle a eu lieu ce 14 mars devant des dizaines d'employés amusés.   

Interdiction cependant de grimper à la Défense... Il a donc été arrêté par les forces de l'ordre après sa petite excursion. 

Spécialiste d'escalade de building (à mains nues), Alain Robert n'en est pas à son premier gratte-ciel. Les tours Petronas de Kuala Lumpur, la tour Montparnasse, la tour Agbar de Barcelone, le Golden Bridge de San Francisco ou encore le Burj Khalifa à Dubaï (830 mètres). C'est la septième fois qu'il escalade la tour Total. Et il ne compte toujours pas arrêter de s'élever. "Pour moi, il est hors de question d'arrêter de grimper un jour à part si j'ai vraiment une grosse maladie sérieuse qui m'empêcher de grimper" a déclaré le grimpeur originaire de Saône-et-Loire.  

Total-ement perché, l'homme-araignée.

Alain Robert, au sommet (de son art):

Arrestation de Spiderman:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK