Le roi Philippe a reçu des dizaines d'amendes pour excès de vitesse

Ces amendes, souvent très lourdes, pour excès de vitesse mais aussi pour mauvais stationnement, ont toutes été dressées en France. Or, fait remarquer le journal flamand, le roi Philippe ne s'est rendu qu'une seule fois en France avec sa voiture de service depuis qu'il est passé sur le trône en juillet de l'année dernière.

Autre fait étrange : seule la BMW du Roi a été mise à l'amende, pas les autres voitures d'escorte qui accompagnent toujours le souverain.

Après enquête, il s'est avéré qu'il s'agissait d'un problème informatique de la part de la police française. Leur système, qui est largement automatisé, n'a pas encore intégré les nouvelles plaques d'immatriculation belges (pourtant introduites depuis novembre 2010).

Dès lors qu’une erreur est commise, le système ne retient que le premier signe de l’immatriculation : le 1, sans encoder les six lettres et chiffres qui suivent. Le procès-verbal arrive alors au titulaire de la plaque belge immatriculée 1. Autrement dit au Roi.

4 images
Les nouvelles plaques d'immatriculation belges délivrées depuis novembre 2010 © http://www.mon-assurance-auto.be/

Au final, toutes les amendes dressées à l'encontre du roi Philippe ont été levées. Les véritables contrevenants échappent également à la sanction. Mais la France espère régler ce problème d'ici l'été.

 

C.B.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK