Le premier whisky de l'espace est revenu sur Terre

Le whisky écossais aura passé 1045 jours en orbite.
Le whisky écossais aura passé 1045 jours en orbite. - © Tous droits réservés

En octobre 2011, une distillerie du nord de l'Écosse avait envoyé son whisky vers la Station spatiale internationale afin d'étudier sa maturation en l'absence de gravité. De retour sur Terre depuis le 12 septembre, le "space scotch" signé Ardbeg est maintenant analysé et comparé avec un homologue terrestre.

Un flacon de ce whisky non vieilli avait été envoyé en orbite via un vaisseau cargo Soyouz à partir de Baïkonour au Kazakhstan. Dans le même temps, un autre échantillon du même breuvage a été conservé dans la distillerie, située sur l'île d'Islay à l'ouest de l'Écosse, pour comparaison.

Après 1045 jours de séparation, les deux versions de ce scotch sont désormais réunies pour analyse dans un laboratoire de Houston, au Texas, où des scientifiques les étudient pour y déceler d'éventuelles différences.

"C’est un petit pas pour l’homme, mais un saut de géant pour le whisky, a lancé un porte-parole d'Ardbeg au quotidien écossais The Daily Record, rapporte Le Courrier International. Nous espérons découvrir de nouvelles saveurs qui se développeraient dans des conditions gravitationnelles différentes, ce qui pourrait révolutionner la production de whisky."

Pour Mickey Heads, autre représentant de la distillerie, cette expérience sur la maturation est un "voyage de découverte" qui permettra d'étudier "les composés aromatiques appelés 'terpènes' qui sont présents dans cet alcool", mais également dans de nombreux aliments et boissons, rapporte la BBC. L'étude à long terme de ces arômes particuliers pourrait "révéler de nouveaux composés et de nouvelles manières de créer des saveurs inédites".

T.M. (@thomasmignon)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK