Le pirate voulait attaquer la NSA… il s'en prend à la Nasa

Le site de Businses Insider rapporte la mésaventure de ces pirates de pacotille. Car il ne s'agirait pas d'un individu isolé, mais de plusieurs pirates, explique le portail d’info brésilien Uol.

Les employés de la Nasa ont dû être surpris de voir apparaître le message "Stop spying on us". Le message appelait aussi les Etats-Unis à attaquer la Syrie.

L’info a été conforté par le porte-paroles de la Nasa, mais sans jamais pouvoir entrer dans les systèmes sensibles de l’Agence. Pratiquement, il s’agissait d’une opération de "defacement" consistant à détourner la page d'un web légitime pour la transformer à son goût.

Cette attaque doit être mise en rapport avec la décision, mardi soir, de la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, de ne pas se rendre aux Etats-Unis pour protester contre l’espionnage américain dont son pays est la cible.

Si une jour le site de KFC (kentucky Fried Chicken) est attaqué pour y conspuer le pouvoir US, ce sera peut-être une attaque manquée contre le FBI.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK