Le hochet du fils de Napoléon 1er vendu 5500 euros aux enchères

Illustration
Illustration - © AFP

Un hochet en argent et cristal de roche ayant appartenu au fils de Napoleon 1er, passé à la postérité sous le surnom d'Aiglon, a été vendu aux enchères pour 5500 euros dimanche à Pamiers, en Ariège, a-t-on appris auprès du commissaire-priseur.

Après avoir égayé la petite enfance de l'Aiglon, ce hochet à sifflet avait été offert par l'Empereur au général Sol, un général d'Empire.

Ce sont les descendants du général Sol qui ont décidé de le mettre en vente à Pamiers ainsi qu'environ 300 lots de souvenirs divers provenant de leur château de Mazères (Ariège), d'après le commissaire-priseur, Frédéric Farbos.

"Les héritiers ont décidé de garder ce château des années 1860 pour y réunir leurs enfants et petits-enfants, et ont choisi de se défaire des objets anciens notamment le hochet, mais aussi toute une collection de vêtements du XVIIIe siècle en parfait état de conservation", expliquait vendredi Me Farbos.

Le hochet du fils de Napoléon 1er et de l'impératrice Marie-Louise, fille de l'empereur d'Autriche, est en forme de tambourin, muni de quatre grelots. Il est orné sur une face, du profil du "Roi de Rome", titre qu'il reçut à la naissance, et sur l'autre face de celui de Marie-Louise.

L'ensemble est monté sur une douille gravée, maintenant une poignée en cristal de roche. Le hochet avait été évalué entre 6000 et 8000 euros. Né le 20 mars 1811, le fils de Napoléon n'eut jamais l'occasion de régner sous le nom de Napoleon II.

"L'Aiglon", surnom posthume donné par Victor Hugo puis rendu célèbre en 1900 par une pièce d'Edmond Rostand, mourut à Vienne en juillet 1832 avec le titre de duc de Reichstadt.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK