Le "Daily Show" moque les mesures belges pour les fêtes de Noël : "Une seule personne autorisée à aller aux toilettes ? Comment éviter les conversations ?"

L’émission satirique américaine "The Daily Show", présentée par l’humoriste américain Trevor Noah, s’est penchée sur les règles belges en matière de lutte contre le coronavirus et spécifiquement à celles mises en place pour Noël. Nos mesures pour les fêtes de fin d’année ont suscité beaucoup de rires, même si la star de l’émission a quelque peu caricaturé la situation. La question de l’occupation des toilettes lors du réveillon en Belgique a d’ailleurs aussi fait l’objet d’un article dans le Washington Post.

Retrouvez ici la vidéo de Trevor Noah sur les mesures belges pour Noël

Une seule personne autorisée à aller aux toilettes, "comment éviter les conversations" ?

"La sécurité et la précaution sont fantastiques", explique Trevor Noah, évoquant les mesures mises en place par les Etats pour lutter contre le Covid. Mais "il y a un pays qui pourrait peut-être aller un petit peu trop loin", s’amuse le présentateur du "late night show" diffusé sur la chaîne Comedy Central. Ce pays, c’est la Belgique.

Une séquence reprenant les mesures qui seront en vigueur dans notre pays le 24 décembre au soir détaille : "En Belgique, vous pouvez rencontrer quatre personnes dans le jardin. Une seule d’entre elles est autorisée à utiliser les toilettes. Un porte-parole du gouvernement dit que les autres convives devront rentrer chez eux si les besoins sont vraiment trop pressants".


►►► À lire aussi : Coronavirus en Belgique : vous n’avez pas lu les dernières mesures ? Voici le récapitulatif domaine par domaine


"Une seule personne est autorisée à utiliser les toilettes ? Quelle idée terrible, réagit l’humoriste. Comment devriez-vous décider cela ? Qui sera l’utilisateur désigné des toilettes ? L’hôte le dit-il à l’avance ? Est-ce qu’ils doivent réguler les admissions ? Ou bien se baser sur ce que les gens ont mangé ?".

Mais au-delà de ces questions, il soulève un point relatif à ces retrouvailles de fin d’année : celui des conversations qu’on souhaite à tout prix éviter lors du réveillon : "Le pire dans tout cela, c’est qu’on ne peut pas échapper à certaines conversations. C’est la seule raison d’aller aux toilettes lors des fêtes. Maintenant, tu vas devoir simplement être honnête et dire que tu dois partir parce que tu n’en peux plus de parler des enfants de quelqu’un."

Qu’en est-il vraiment des règles en Belgique pour Noël ?

Le présentateur ne fait pas vraiment dans la nuance. Les personnes qui font partie du foyer pourront bien entendu utiliser leurs propres toilettes mais il n'a pas tout à fait tort non plus.

Pour une bonne compréhension : voici un rappel des règles telles qu’elles s’appliquent dans notre pays pour les fêtes de Noël.

  • Outre votre propre foyer, vous pouvez avoir une personne de plus à table. Cette personne sera quelqu’un avec qui vous pouvez avoir des contacts "rapprochés". Aucune distance ne doit être maintenue et aucun masque ne doit être porté.
  • Si vous êtes seul, vous pouvez inviter un contact proche et en plus quelqu’un d’autre, qui doit rester à distance. Ce dernier n’est autorisé que pour l'un des deux jours : soit le 24, soit le 25 décembre.
  • À l’extérieur, vous pouvez rencontrer au maximum trois autres personnes, de sorte que vous ne soyez pas plus de quatre ensemble. Ceux qui le souhaitent peuvent donc organiser quelque chose dans leur jardin, s’ils en ont un, à condition que celui-ci soit directement accessible de l’extérieur. Vous ne pouvez donc pas laisser les invités passer par l’intérieur de la maison avant de se rendre dans le jardin.
  • Par ailleurs, seule une de ces personnes, qui est un contact "rapproché", est autorisée à entrer dans la maison et à utiliser les toilettes. S’il s’agit d’un invité présent dans le jardin et qui ne fait pas partie de ces "contacts rapprochés", il ne pourra pas rentrer et utiliser les sanitaires. Comment faire dans ce cas ? La porte-parole de la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) a déclaré au Nieuwsblad le 30 novembre dernier : "Si vous devez vraiment aller aux toilettes, alors vous devrez rentrer chez vous".

Et puis, dans la foulée des mesures belges en place pour Noël, Trevor Noah a encore évoqué la Belgique puisqu’il est revenu avec humour sur l’affaire József Szájer, du nom de ce député européen hongrois qui a été surpris à Bruxelles lors d’une fête lors d’une partie fine à Bruxelles, en violation des mesures corona.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK