Le ciel comme écran pour des projections laser

La firme japonaise Aeria Burton a mis au point un projecteur laser de forte puissance concentrant l’énergie à distance, sur un point précis, ce qui échauffe localement les molécules d’air au point de les ioniser et de former momentanément un plasma lumineux.

Concrètement, un point blanc brillant apparaît brièvement. Grâce à la persistance rétinienne de l’œil humain et en multipliant rapidement les impulsions laser dirigées vers divers points dans l’espace (jusqu’à 1000 par seconde), le tout piloté par une informatique ad hoc, il est possible de former dans l’air un dessin très rudimentaire ou une lettre. De quoi envoyer dans le ciel des messages d’alerte visibles dans un vaste périmètre.

Messages d'alertes... voire d'autre chose, et on imagine bien quelles applications nettement plus juteuses ont derrière la tête, les concepteurs de ce système, appelé Aerial 3D.

Mais s'ils parviennent à améliorer la qualité des images et à leur donner la couleur, c'est peut-être à la naissance du cinéma réellement tridimensionnel qu'on assiste.

Patrick Bartholomé

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK