Allemagne: le chien d'un couple endetté saisi et revendu pour compenser les factures impayées

Le chien saisi était un carlin, une race très populaire
Le chien saisi était un carlin, une race très populaire - © Charles ???????? on Unsplash

Nous le savons, les défauts de payement de nos factures peuvent être sanctionnés par la visite d’un huissier. En Allemagne aussi, ce système existe et un couple de « mauvais payeurs » en a fait l’amère expérience. C’est leur compagnon à quatre pattes qui en a payé les conséquences. Le chien a été saisi par l’huissier, puis revendu sur eBay au prix de 750 euros.

Edda, voici le nom du bébé carlin, saisi à Ahlen, une bourgade de l’ouest allemand. Selon plusieurs quotidiens locaux, les autorités de la ville se sont rendues en février chez un couple en raison de factures impayées. À l’origine, il était prévu qu’un fauteuil roulant, utilisé par l’homme pour se déplacer, soit confisqué. Arrivés sur les lieux, les huissiers se sont aperçus que le fauteuil n’appartenait pas vraiment à la famille et qu’il s’agissait vraisemblablement d’une location.

Une enchère sur eBay

Les personnes en charge de la saisie ont finalement décidé d’emporter le chien de la maison en raison de sa race mais aussi d’une taxe figurant sur la liste des impayés. Dans ce pays frontalier de la Belgique, les personnes qui détiennent un chien doivent s’astreindre d’un impôt oscillant entre 100 et 200 euros selon les localités. La boule de poils, était un carlin, un petit chien d’environ 30 centimètres, aux poils courts et au faciès reconnaissable à ses « plis » qui font son succès. Plusieurs sites spécialisés estiment que la vente de cette race peut s’élever entre 1000 et 2000 euros.

Le chien s’est ensuite retrouvé à l’affiche d’une annonce sur le site de vente aux enchères eBay. Il a enfin été acquis par une internaute pour la modique somme de 750 euros.

Une enquête est en cours

L’histoire aurait pu s’arrêter là si la nouvelle propriétaire du petit chien, Michaela Jordan, une policière, ne s’était pas interrogée sur le prix très démocratique, de son nouveau compagnon.

En appelant le numéro figurant sur l’annonce, elle explique être tombée sur une personne travaillant pour la ville de Ahlen. On lui explique alors que le chien a été le fruit d’une saisie pour cause de factures impayées mais aussi qu’il est en bonne santé. Sachant ce dernier argument, l’acheteuse passe à la caisse.

Mais ce sont des problèmes de santé survenus après l’achat qui ont mené cette histoire à la médiatisation. Depuis qu’elle est propriétaire de Edda, la policière aurait dépensé près de 1800 euros d’opération à son chien pour des problèmes oculaires, afin d’éviter qu’il finisse aveugle. Aujourd’hui, elle réclame des indemnités à la ville d’Ahlen, et donc à l’entité qui lui a vendu le chien.

Les médias allemands citent le porte-parole de la ville qui a déclaré que « l’incident fera l’objet d’une enquête », tout comme l’utilisation d’un compte eBay privé pour la vente du chien.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK