Le Bonsaï qui a résisté à Hiroshima fête ses 390 ans

Ce bonzaî a vu 390 années d'histoire et survécu au bombardement d'Hiroshima
Ce bonzaî a vu 390 années d'histoire et survécu au bombardement d'Hiroshima - © U. S. National Arboretum

Un bonsaï séculaire, qui a survécu au bombardement d'Hiroshima, fait la Une des journaux à travers le monde, raconte le National Geographic.

Il y a près de 390 années que ce pin blanc du Japon a été mis en pot. Il appartenait à une famille qui a vécu à trois kilomètres du point d'impact de la bombe américaine. La famille avait pris soin de l'arbre pendant cinq générations avant de le donner aux États-Unis en 1975.

Mais le bonsaï "n'a pas été donné en raison de Hiroshima", dit Kathleen Emerson-Dell, qui s'occupe de l'arbre à l'Arboretum national des États-Unis à Washington D.C. "Il était un cadeau d'amitié, entre deux cultures différentes". D'ailleurs nous n'avons appris son lien avec Hiroshima qu'en 2001 lorsque des petits enfants des propriétaires ont recherché l'arbre.

Maintenant, Kathleen espère que les gens voient cet arbre comme une célébration de la survie. Tendre la main pour toucher le pot, dit-elle, "c'est comme toucher un morceau d'histoire".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK