Laurent Louis met son agression en scène et devient la risée de Twitter

Laurent Louis met son agression en scène et devient la risée de Twitter
Laurent Louis met son agression en scène et devient la risée de Twitter - © Tous droits réservés

Le député MLD Laurent Louis a mis en ligne une vidéo où il est victime d’une agression perpétrée par le cdH, Ecolo, le MR et le PS. Cette mise en scène grotesque a entraîné de nombreuses moqueries sur les réseaux sociaux et sur Twitter en particulier.

La vidéo postée sur YouTube a déjà beaucoup fait parler d’elle, le plus souvent pour en moquer le contenu. On y voit le seul député du MLD, Laurent Louis, se faire maltraiter dans une cave lugubre par des kidnappeurs armés.

Les commentaires ironiques ont immédiatement foisonné sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur Twitter où Laurent Louis (#Laul pour les utilisateurs du réseau aux gazouillis) est très actif et souvent la source d'échanges humoristiques entre "twittos".

"Laurent Louis plus ridicule que jamais", commente laconiquement Gaëlle Smet.

"Je pense que Laurent Louis et Mikael Vendetta ne font qu'un... et si on me prouve le contraire, qu'on les empêche de se reproduire… ‪#LauL", avance de son côté @e_insider.

"Finalement, je pense que ‪#Laul a bien besoin d'une expertise psychatrique... et c'est URGENT!", lâche @above_the_ocean. Pour @Benoît_Dupont, Laurent Louis devient "le gars qui fait regretter que l'homme ait un jour inventé le caméscope".

"C'est nul mais ça va buzzer, c'est sûr"

Par contre, au-delà des moqueries, Steve Hendrick estime non sans pertinence que la "vidéo de ‪#laul est nul mais bien trouvée pour rebondir sur la campagne Greenpeace. Elle va buzzer et c'est sûr". Le spot rappelle en effet dans son concept un spot de Greenpeace dans lequel le lobby du nucléaire kidnappait Elio Di Rupo. Et de fait, au-delà de la teneur des propos qu’il inspire, le clip fait indéniablement parler de lui.

Qu’y voit-on ? Après quelques secondes, quatre personnes, chacune représentant l’un des grands partis traditionnels francophones (cdH, MR, Ecolo, PS) viennent obliger Laurent Louis à dire une phrase: 

- "Il n’y a pas de réseau pédophile" (Laurent Louis soutient la théorie de réseaux pédophiles dont on sait pourtant aujourd’hui qu’elle n’a aucun fondement) pour le MR;

- "J’ai diffusé les photos d’autopsie sur le net" pour Ecolo (le député avait bien mis à disposition de qui désirait les voir les photos de l’autopsie de Julie et Mélissa mais ne les avait pas mises en ligne);

- "Je suis fou" pour le cdH (Laurent Louis doit subir une expertise psychiatrique sur ordre d’un juge d’instruction, ce qu’il refuse);

- Et enfin "j’ai déconné, Dutroux est un prédateur isolé" pour le PS.

Ce clip vidéo de deux minutes trente secondes se termine lorsque "Le Peuple" vient mettre fin à la prise d'otage.
Nous vous laissons seuls juges de la qualité de cette production.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK