L'homme qui était suspendu depuis des heures à un pilier de Tour Eiffel a été maîtrisé

L'homme qui avait escaladé un pilier de la tour Eiffel lundi et se tenait agrippé à la structure depuis plus de six heures a été « maîtrisé » peu avant la tombée de la nuit et pris en charge par les équipes d'intervention, a -t-on appris de sources concordantes.« Le visiteur qui avait escaladé la tour Eiffel en début d'après-midi a été pris en charge par les équipes d'intervention », a indiqué la société d'exploitation de la Tour Eiffel dans un communiqué, ajoutant que le monument rouvrira ses portes à 09H30 mardi. « Il a été maîtrisé », a indiqué une source policière.

L'homme, que l'on pouvait apercevoir tout de noir vêtu, se tenait en début de soirée debout en appui sur les barreaux de la tour, juste en-dessous du troisième et dernier étage du monument.  

Dépêchés sur place, des pompiers essayaient d'atteindre le grimpeur en descendant en rappel depuis le troisième étage de la tour de 324 mètres. La brigade de recherche et intervention de la police (BRI) a quant à elle pris contact avec le grimpeur, a indiqué une source policière, précisant que les motivations de cet homme étaient pour l'heure inconnues.   Au pied du monument, le spectacle interloquait les badauds et les centaines de touristes qui levaient le nez pour apercevoir l'individu.

Le site évacué

La tour Eiffel a été évacuée lundi après-midi en raison de la tentative d'une personne en train d'escalader l'édifice, a appris l'AFP auprès de la société d'exploitation.

« Un grimpeur a été détecté. C'est la procédure habituelle. Il faut l'empêcher de continuer, et dans ce cas-là, on évacue la Tour », a expliqué cette source, sans pouvoir préciser le nombre de touristes concernés par l'évacuation. « Pompiers et police sont sur place », a-t-elle ajouté.

Le parvis a également été évacué, a précisé une source policière. En octobre 2017, la Tour Eiffel avait dû être « complètement évacuée » en raison de « la présence d'un jeune homme sur un pilier de la Tour qui menaçait de se suicider ». La police avait finalement réussi à faire renoncer le jeune homme.  

Un son et lumière était organisé pour les 130 ans de la "Dame de fer", ce 15 mai

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK