La tête d'un loup géant de 40.000 ans retrouvée en Sibérie

Crédit photo: Albert Protopopov
Crédit photo: Albert Protopopov - © Tous droits réservés

La découverte a été faite en 2018 par un local sur les bords de la rivière Tirekhtyakh, mais vient seulement d’être dévoilée par les scientifiques. Une tête d’un loup géant a été retrouvée en Sibérie et selon les premières analyses, celui-ci serait âgé de 40.000 ans.

Tête de l'animal venant d'être découverte, en juillet 2018

La particularité de cette découverte est que nous avons trouvé la tête d’un loup adulte avec une parfaite préservation des tissus et du cerveau”, précise Albert Protopopov, directeur du département de paléontologie de l’Académie des sciences de la république de Sakha au Siberian Times.

Un loup du Pléistocène de deux mètres

Selon les scientifiques, aussi bien le pelage que les crocs et même le cerveau sont incroyablement bien conservés. Cela serait dû à la présence du pergélisol dans cette région qui a déjà été la source de nombreuses découvertes préhistoriques.

Selon Albert Protopopov, il s’agirait des tout premiers restes d’un loup du Pléistocène. "Nous le comparerons aux loups modernes pour comprendre l’évolution de l’espèce et reconstituer son apparence."

La tête mesure 40 centimètres de long soit une taille bien plus grande que les loups gris actuellement observés. L’espèce précise de ce loup n’a pas encore été identifiée mais à en croire les premières observations, celui-ci devait mesurer près de 2 mètres de long et être âgé entre deux et quatre ans au moment de son décès.

Des scientifiques venus du Japon (où la découverte a été annoncée à l’occasion d’une exposition), et de Suède ont fait le déplacement dans cette région de Russie pour étudier l’ADN de ce loup d’une autre époque.

Tête gelée (11 juin 2019)

Crédits: Yakutia 24

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK