La statue remplaçant Manneken Pis en garde à vue: l'artiste russe Petro la réclame à la police

La statue remplaçant Manneken Pis en garde à vue: l'artiste russe Petro la réclame à la police
3 images
La statue remplaçant Manneken Pis en garde à vue: l'artiste russe Petro la réclame à la police - © Tous droits réservés

"Pissing Petro" est à l'Amigo depuis lundi matin: la police de Bruxelles est promptement intervenue pour mettre fin à l'action de l'artiste russe Petro Wodkins occultant le Manneken Pis derrière la statue dorée représentant l'artiste en train de se soulager. Il la réclame à présent à cor et à cri.

Petit rappel: lundi matin, Petro Wodkins a remplacé la statue de Manneken Pis par sa propre effigie dorée. Il voulait dénoncer le culte mercantile du petit Julien et amuser un peu les Belges avec "une nouvelle expérience artistique".

La police est intervenue et a saisi la statue et son système de fontaine.

L'artiste voudrait à présent récupérer son oeuvre et a écrit pour cela une lettre très polie à la police, quoiqu'un brin flatteuse : "J'ai pu récupérer tout l'équipement confisqué sauf la statue, qui est toujours en garde à vue. Je suis tombé amoureux de la police belge et ai énervé pas mal de Belges par mon action (sans le faire exprès). Je vous demande de bien vouloir me rendre mon petit Petro. Je l'aime et je veux le retrouver. Je le considère non seulement comme mon alter ego mais aussi ma propriété et je n'apprécie pas qu'il me soit enlevé. Bons baisers de Russie". La lettre (en anglais) est jointe en PDF à cet article.

Reste à voir si l'objet du délit sera restitué par la police de Bruxelles à l'artiste russe...

 

JFH

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK