La police allemande débordée par les alertes à cause… du bruit des hérissons qui s'accouplent

La police allemande débordée par les alertes pour tapages nocturnes à cause… du bruit des hérissons lorsqu'ils s’accouplent
La police allemande débordée par les alertes pour tapages nocturnes à cause… du bruit des hérissons lorsqu'ils s’accouplent - © Tous droits réservés

Couinements, cris et parfois même hurlements, les bruits émis par les hérissons lors de la période d’accouplement troublent le sommeil de nos voisins allemands. C’est en tout cas le constat dressé par les employés des services d’urgence de la police allemande. Ces dernières semaines, les appels pour tapages nocturnes sont de plus en plus fréquents.

Les citoyens allemands n’ont visiblement pas beaucoup de mal à décrocher leur téléphone quand il s’agit de trouver le sommeil en toute sérénité. Les services d’appels d’urgences reçoivent de plus en plus d’alertes dues aux bruits extérieurs. Le plus souvent attribués à des voisins en plein ébat ou à un animal agonisant, le mystère était entier autour de ces tapages nocturnes à répétition.


►►► À lire aussi : Pokee, le hérisson le plus célèbre du monde, aux 1,3 million d’abonnés, a tiré sa révérence


Mais les enquêteurs, ainsi que les internautes ont mené l’enquête, si bien qu’un hashtag est né en Allemagne : #igelsex, qui signifie "sexe de hérisson", en allemand). Les bruits qui dérangent la population ces derniers temps proviennent en fait des nombreux accouplements entre hérissons. La période de fécondation s’étalant d’avril à début septembre pour ces petits mammifères est visiblement la cause de bien des insomnies au pays de l’Oktoberfest.

De nombreuses interventions

Selon The Guardian, les plaintes à répétition reçue par la police d’Augsburg, une ville située au nord-ouest de Munich, ont même conduit à une intervention dans une école primaire. Alertée par les bruits suspects ainsi que par l’activation d’une lampe de sécurité durant la nuit, une patrouille a été dépêchée sur les lieux. Sur place, ils n’ont découvert qu’un couple de hérissons qui s’accouplaient bruyamment.

Les autorités ont ensuite communiqué auprès de la population qu’il ne s’agissait que des mammifères en train d’effectuer un "rituel d’accouplement" et qu’ils n’avaient finalement pas été dérangés. Mais il ne s’agit pas d’un cas isolé, indique Der Spiegel.

Espèce protégée

Les hérissons sont capables d’émettre une palette de sons très large. Cela va d’un souffle calme à des ronronnements, des sifflements et même parfois de grands cris sourds et sonores. Ces bruits peuvent parfois donner l’impression de ceux qu’émet l’être humain lorsqu’il est excité ou stressé et peuvent durer durant tout le rituel d’accouplement de ces petits animaux à piquants, qui peut parfois durer plusieurs heures.


►►► À lire aussi : Les hérissons pourraient-ils disparaître du continent européen ?


Le hérisson est protégé dans certaines régions d’Europe. C’est d’ailleurs le cas en Belgique et en France où il est interdit de tuer ou même d’adopter ces petits animaux solitaires. Ils sont considérés comme de "précieux auxiliaires pour les jardiniers", selon Natagora. En cause : ils permettent l’élimination de nombreuses espèces nuisible et sont donc un maillon essentiel de la chaîne alimentaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK