La photo de classe "mosaïque": l'initiative de photographes français pour respecter la distanciation

Et si la photo de classe de 2020 de votre enfant était un peu différente ?
Et si la photo de classe de 2020 de votre enfant était un peu différente ? - © Facebook : "May' Photos"

Peu après la traditionnelle rentrée de classes début septembre, vient la photo de classe. Difficile de passer à côté de ce moment où nos enfants posent, sourire crispé à côté de leurs petits camarades, en deux ou trois rangées dans la cour de l’école. Mais les mesures sanitaires en place dans une grande partie du monde pour contrer l’épidémie de Coronavirus rendent difficile ce cliché annuel. Pourtant, dans plusieurs collèges et lycée du département de Mayenne on a recours à un processus un peu particulier : "La photo dans un cube".

Avec les mesures de distanciation et le port du masque obligatoire, il se pourrait que de nombreuses écoles passeront sans doute à côté de la photo de classe cette année. Ce n’est pourtant pas le cas dans certaines écoles du Pays de Loire. Grâce à un procédé particulier, l’entreprise de photographies May' Photos propose une photo unique, qui respecte les gestes barrière sans même devoir porter le masque. Chaque élève est reçu individuellement par le duo de photographes. L’enfant prend la pose à l’intérieur d’une "boîte" en forme de cube blanc. Grâce à un montage réalisé après la séance photo, chaque cliché individuel remplit une mosaïque où tous les élèves de la classe sont représentés.

 

Si cette alternative à la protocolaire photo de groupe du début de l’année scolaire survient en pleine épidémie du Coronavirus, ce n’est pas un hasard. "Avec les mesures sanitaires, on s’est dit que c’était le bon moment pour proposer cette initiative aux établissements", ont déclaré les photographes, interviewés par France Bleu. "Dans quelques années, on regardera ces photos et ce serait dommage d'en avoir avec des masques et d'avoir un souvenir comme ça d'une année quand même morose."

Le succès semble être au rendez-vous puisque plusieurs écoles de la région de Mayenne, dans l’Ouest français, ont fait appel à leurs services. "Il faut dire que ça séduit pas mal", a déclaré Maxime Texier, l’un des deux photographes à l’origine de cette initiative, au micro de BFM. Sur Facebook aussi, les internautes se réjouissent de cette idée. "Moi je trouve ça top, même hors contexte sanitaire. Ça change de toutes ces photos de classes d’enfants alignés les bras ballants", a commenté une internaute. "C’est vraiment une excellente idée, ma fille a fait sa photo de classe au collège et ils ont tous gardé le masque. La photo ne va vraiment pas être belle", se plaint un autre commentaire.

Ces professionnels de la photographie précisent toutefois ne pas avoir inventé le concept. "Il a émergé il y a des dizaines d’années chez les Américains. Et plusieurs de nos confrères le font depuis des années ici même en France", précisent-ils. Nous nous sommes inspirés et nous nous inspirerons toujours de ce qui est bien fait ailleurs", affirment-ils.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK