La photo d'un bébé qui arrache le masque du gynécologue qui l'a mis au monde émeut la toile

Dans cette période où le Coronavirus envahit la sphère publique, médiatique et même familiale, nous sommes tous à la recherche de petits signes, de lueurs d’espoir qui pourraient nous donner des signes que la fin de cette période est proche. Une photographie publiée par un médecin de Dubaï a ému un grand nombre d’internautes qui y voient une image touchante alors que le monde entier est touché par une pandémie inédite.

Samer Cheaib est gynécologue obstétricien. Même si les experts s’accordent pour dire que les enfants ne sont généralement pas moteurs de transmission de l’épidémie, il se plie aux recommandations sanitaires et porte le masque lors des accouchements, pour protéger les mères, notamment. Début octobre, ce médecin libanais expatrié aux Emirats arabes unis a été surpris par le geste d’un nouveau-né qui dans un geste automatique, a saisi son masque et tenté de l’arracher.


►►► À lire aussi : Coronavirus en Belgique : comment garder le moral ?


Immortalisée dans un cliché publié sur le compte Instagram du gynécologue de 42 ans, la photo a suscité près de 115.000 likes et une multitude de commentaires. "Nous voulons tous un signe. Allons-nous bientôt enlever le masque ?" écrit le docteur Chaieb dans la légende de cette image. Il faut dire qu’il a l’habitude de poster des photos de lui, posant à côté d’enfants qu’il a mis au monde sur le réseau social au Polaroïd. Mais aucun autre cliché n’a été aussi viral que celui-ci.

Message universel

"Ce cliché mêle tristesse et bonheur. Je pense que ça donne de l’espoir et de la positivité aux gens pour un futur meilleur où l’on pourra bientôt enlever nos masques", a déclaré le gynécologue, interrogé par le Huffpost. Il estime aussi que le mois de novembre sera jalonné de "meilleures nouvelles". D'autant qu'on estime que les progrès réalisés en terme de grossesses et de natalité pourraient être perdus à la suite de l'épidémie.


►►► Port du masque : et si cela améliorait notre communication avec les autres ?


En attendant, des associations humanitaires ont déjà repartagé cette image marquante au-delà des frontières des Emirats arabes unis et jusqu’en Europe. Parmi elles, le compte espagnol de l’Unicef qui écrit : "Pour beaucoup, c’est déjà la photo de l’année. […] L’humanité et l’espoir transparaissent toujours." De quoi redonner le sourire.

Reportage JT du 21 mars dernier:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK