La mythique Delorean bientôt de retour

La mythique Delorean bientôt de retour
4 images
La mythique Delorean bientôt de retour - © Tous droits réservés

Rendue célèbre par le film Retour vers le futur, la marque DeLorean devrait bientôt refaire parler d'elle. Son propriétaire veut profiter d'une nouvelle législation américaine pour relancer la production. 

Une production à l'arrêt depuis 1983

La production du mythique modèle DMC-12, n'avait duré que deux ans entre 1981 et 1983. Plus connue sous le nom de DeLorean, puisqu'il s'agit du seul et unique modèle produit par la firme texane. Comme l'explique The Verge, une nouvelle législation permettrait aux petits constructeurs de relancer la production en petite quantité d'anciens modèles. Même si ceux ci ne répondent pas aux normes de sécurité actuelles. La DeLorean Motor Company qui possède encore de nombreuses pièces de rechange s'estime en mesure de relancer la production. Par contre, niveau motorisation, les normes sont inflexibles. Le moteur devra respecter les standards actuels en matière de pollution.  Le moteur d'origine date de 1976 et ne répond plus à ces normes. De plus, le constructeur souhaite le rendre plus puissant, passant de 130 ch à 300 ou 400. Le constructeur devra donc se trouver un nouvel équipementier.

Les fans de la saga de Robert Zemeckis ont donc de bonnes raisons de se réjouir. Même si la firme doit encore défendre son projet devant les autorités. En cas de réponse positive, les quelques modèles devraient entrer en production à l'horizon 2017, et leur prix devrait se situer entre 80 000 et 100 000 dollars (73 000-90 000 euros).

Aujourd’hui grâce au film, une DoLorean en bon état peut valoir jusqu’à 150 000 dollars. Car sans Retour vers le futur, la marque aurait complètement été oubliée aujourd'hui. Créée en 1976 par John Zachary DeLorean, vice-président de GM, entre 1972 à 1973, elle n’aura existé que sept ans. Malgré leur qualité et leurs performances, les modèles n’ont jamais connu le succès. Seulement 9.000 voitures sont sorties des chaînes de production. À l’époque, il fallait débourser 25 000 dollars pour en acquérir une.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK