La bière Westvleteren des moines de Saint-Sixte également livrée à domicile

Place à un nouveau circuit pour les moines de l'abbaye de Saint-Sixte de Westvleteren en Flandre occidentale.
Place à un nouveau circuit pour les moines de l'abbaye de Saint-Sixte de Westvleteren en Flandre occidentale. - © Westvleteren

C’est pour le moment un projet-pilote. Les amateurs pourront désormais se faire livrer à domicile leur casier de bières Trappist Westvleteren. Après le click and collect, en cours depuis un an et demi via le site trappistwestvleteren.be, place à un nouveau circuit pour les moines de l’abbaye de Saint-Sixte de Westvleteren en Flandre occidentale. Mais on l’a dit : les quantités mensuelles à faire parvenir aux clients seront limitées.

L’unique source de revenus pour les moines

"Environ la moitié de nos clients belges vivent en Flandre occidentale et orientale. Les autres clients belges doivent souvent se déplacer beaucoup plus loin pour enlever leur commande. C’est pourquoi un groupe de travail de l’abbaye réfléchissait depuis un certain temps à une distribution plus large à la clientèle", explique dans un communiqué le frère Godfried, prieur de l’abbaye de Saint-Sixte.

Pour rappel, la vente de bières demeure l’unique source de revenus pour les moines, qui brassent depuis juin 1839. Mais comme pour nombre d’acteurs économiques, le coronavirus est passé par là. La vente de bières à la porte n’a plus été possible pendant deux mois, au début du confinement, en raison de l’interdiction des déplacements non-essentiels. Les moines réfléchissent alors à d’autres solutions, en cas de reconfinement. "Cela a donné lieu à un projet pilote de commerce électronique modifié, dans le cadre duquel une partie de notre stock de bière sera livrée à domicile par un service de messagerie. Pour l’instant, nous n’offrons ce nouveau service qu’aux adresses en Belgique."

L’abbaye a dû adapter sa production, "le processus d’embouteillage et de refermentation est entièrement conçu pour le casier en bois", en peuplier. Il y a un risque aussi à livrer les bouteilles dans l'emblématique casier: qu'il ne ne revienne plus à l’abbaye. Solution : concevoir un casier en carton 100% recyclé. Westvleteren se tourne vers la société VPK qui conçoit un emballage durable permettant de transporter les bières en toute sécurité.

"Grâce à la coopération avec un service de messagerie", ajoute encore le frère Godfried, "nous devrons également parcourir beaucoup moins de distance pour apporter notre bière aux consommateurs. Les clients qui vivent relativement loin de l’abbaye seront plus susceptibles de choisir le service de livraison à domicile. En outre, le nouveau système devrait contribuer à une distribution encore plus large et plus équitable de nos bières".

110.000 inscriptions

Pour éviter le rush du début et d'éventuels problèmes informatiques, l’abbaye a préféré retarder l’annonce du lancement du projet-pilote. "Chaque séance de vente est annoncée quelques jours à l’avance sur le site web de la brasserie."

Chaque mois sont organisés deux moments de vente avec possibilité de collecte à l’abbaye. A celles-ci s’ajoutent des sessions de vente avec possibilité de livraison à domicile. Près de 110.000 particuliers se sont déjà inscrits et entre 3000 et 5000 visiteurs enregistrés se connectent pendant une séance de vente.

Rappelons que le prieuré Saint-Sixte est née en 1831, fondé par l’ermite Jan-Baptist Victoor, rejoint par des moines français. En 2002, la bière Westvleteren 12 a été proclamée "meilleure bière du monde". Avant de lancer la commande en ligne, les moines avaient mis en place pendant 14 ans un téléphone à bière, jusqu’en 2019.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK