Kosovo: un médecin retire un téléphone de l'estomac d'un détenu

Un chirurgien kosovar a expliqué mardi avoir retiré avec succès un téléphone mobile de l'estomac d'un patient détenu lors d'une intervention dans une clinique de Pristina.

Le patient anonyme qui se plaignait depuis plusieurs jours de maux de l'estomac a été transporté la semaine dernière au service de gastroentérologie du centre universitaire clinique de la capitale kosovare. Là, les médecins ont constaté qu'il avait un téléphone Nokia dans l'estomac.

"Le détenu de 33 ans avait avalé un petit téléphone qu'on a réussi à enlever", a déclaré par téléphone à l'AFP Skender Telaku, le gastroentérologue à la tête de l'équipe médicale qui a pratiqué l'intervention.

"Par des moyens endoscopiques, sans ouvrir l'estomac, on a retiré le téléphone démantelé en trois parties".

Risque de fuite de la batterie

Le patient a expliqué aux médecins que le téléphone se trouvait dans son ventre depuis quatre jours. L'intervention, qui a eu lieu la semaine dernière, a duré plus de deux heures et s'est déroulée "sans complications", a ajouté le Dr Telaku.

L'équipe médicale a fait particulièrement attention "à la batterie de l'appareil" et aux "fuites potentielles d'acide corrosif". "C'était comme marcher dans un champ de mines mais tout s'est bien passé", a-t-il dit.

La police a ensuite emmené le patient ainsi que le Nokia 3310, un modèle initialement sorti par la marque finlandaise dans les années 2000, a ajouté le gastroentérologue.

On ignore comment l'objet du délit s'est retrouvé dans l'estomac du détenu mais l'équipe médicale suppose qu'il était destiné à des communications illicites avec l'extérieur.

La police n'a pas confirmé ni fait de commentaires sur l'incident.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK