JO d'hiver: les problèmes de traduction amènent des situations cocasses

JO d'hiver: les problèmes de traduction amènent des situations cocasses
JO d'hiver: les problèmes de traduction amènent des situations cocasses - © JAN WOITAS - AFP

En voulant commander 1500 œufs, les cuisiniers de la délégation de la Norvège aux Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang se sont brouillés avec la traduction : ils en ont finalement reçu 15.000.

"Nous avons reçu un camion rempli d’œufs", a déclaré le chef Stale Johansen jeudi à l'agence de presse norvégienne NTB. "Nous étions assez surpris quand ils sont entrés en les transportant: ça ne se terminait pas, c'était incroyable!".

Les sportifs norvégiens ne manqueront donc pas de protéines. Pour la délégation composée de 121 personnes, cela fait en moyenne 124 œufs par estomac sur la durée des Jeux, et il faudrait que chacun en mange huit par jour pour vider tout le stock.

"Il y a eu un zéro en plus sur la commande", a expliqué Tore Ovrebo, le chef de la délégation. "On va probablement les utiliser, ou peut-être que les fournisseurs vont les récupérer. Ce n'est pas un gros problème".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK