Il commande une réplique de dinosaure pour son fils, un carnotaure de 6 mètres débarque dans son jardin

Theo a quatre ans. Il habite l’île de Guernesey (entre la France et la Grande Bretagne) et il est, comme beaucoup d’enfants, obsédé par les dinosaures. Après avoir regardé le classique animé de Disney, "Dinosaure", Theo se prend d’affection pour le carnotaurus (carnotaure).

Pendant des mois, il dit à son papa Andre : "Papa, je veux le plus grand carnotaure que tu n’aies jamais vu". Et pour Noël, c’est simple, le jeune passionné souhaite une figurine "la plus grande possible" de son espèce préférée, explique le Daily Mail.

Son papa, Andre Bisson se met donc à la recherche de la pièce rare et ses premières tentatives pour trouver un grand carnotaure pour son fils ne sont pas particulièrement fructueuses. Dans une interview accordée à BBC Sounds, le père de Theo explique que c’est la maman de Theo qui lui a fourni une piste en lui envoyant un lien vers le parc Tamba de Jersey, sur l’île voisine. Ce petit parc d’attractions veut se transformer et vend justement sa collection de répliques de dinosaures. Le papa ne veut pas manquer cette opportunité.

"Je leur ai téléphoné tout de suite et j’ai eu de la chance car ils étaient inondés d’appels, et j’ai réussi à réserver le carnotaure", raconte Andre. "Le parc d’attractions vendait tout sur un site web et il n’y avait aucun détail, personne à qui poser des questions, juste une photo miniature", explique le père au Daily Mail. "Quand j’ai regardé sur le site , j’ai pensé qu’il mesurait environ trois mètres de long et qu’il trouverait bien sa place à côté du jacuzzi, qu’il serait fun".

Mais tout ne se passe pas comme prévu. Andre qui espérait pouvoir se faire livrer le dinosaure à la maison pour Noël doit patienter. Pour des raisons logistiques, la livraison est reportée. Le directeur du parc lui écrit personnellement et lui envoie même "Dave", un dinosaure plus petit, mais non moins redoutable, pour s’excuser.

Un carnotaure prénommé Chaz

Fin janvier, la livraison du carnotaure se précise, Andre reçoit un coup de fil de la société de livraison. Et la nature du coup de fil lui met la puce à l’oreille : "Ce n’est que lorsque les gars de Channel Seaways, qui ont fait un travail épique pour le faire venir de Jersey, m’ont dit qu’il ne rentrerait pas dans leur camion que j’ai pensé : "Wow, il doit faire environ six mètres". Je me suis alors dit qu’il ne tiendrait pas ailleurs que dans mon jardin", raconte Andre.

En plus, les livreurs ne sont pas au bout de leur peine. En raison d’une pluie battante sur l’île de Jersey, la peau de celui qui a été surnommé "Chaz" s’est mouillée, ce qui lui a fait prendre jusqu’à deux tonnes supplémentaires. Quand il est finalement arrivé, "sept gars ne pouvaient pas le soulever ou le déplacer… alors ils ont dû faire venir un engin de chantier pour le faire sortir".

Succès et effet garantis

Si le propriétaire ne s’attendait pas à recevoir un spécimen de cette taille, il faut dire que l’acquisition de la réplique n’a pas été gratuite. Le couple a quand même déboursé 1000 livres (près de 1200 euros) pour faire l’acquisition de Chaz.

Mais son arrivée tant attendue a fait l’effet d’une bombe sur Théo. "Quand j’ai vu sa taille, je me suis mis à rire et j’ai été acheter une chaîne très résistante pour en faire une laisse. Théo était tout simplement aux anges", raconte l’habitant de Guernesey..

"Théo ne voulait pas aller à l’école car il ne voulait pas le quitter, il pensait que Chaz serait seul à la maison et il voulait l’emmener sur la grue jaune. Il a dit qu’il avait faim, alors on a fait cuire des bâtonnets de poisson et on l’a nourri. Theo et Chaz sont meilleurs amis, il a un dinosaure de compagnie !".

Quant aux voisins, "même s’ils me trouvent fou, ils trouvent ça génial, même si je ne les ai pas tous vus", ajoute Andre, interrogé par Unilad.

Le père de Theo a partagé des photos de Chaz sur son compte Facebook, et le post a rapidement accumulé des centaines de vues et de commentaires. Une surprise pour Andre : "Je ne m’attendais pas à ce que l’amour d’un père pour son fils, et celui de son fils pour un dinosaure de compagnie, se répande dans le monde entier !".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK