Il attaque Uber en justice, l'accusant d'avoir accéléré son divorce

Il y avait une faille technique dans l'application Uber
Il y avait une faille technique dans l'application Uber - © LIONEL BONAVENTURE - AFP

Un homme d'affaires résidant dans le sud de la France a assigné l'application Uber. Selon Lefigaro.fr, qui révèle cette affaire, il demande 45 millions d'euros à l'entreprise de transports rémunérés. Pourquoi? Parce qu'il accuse Uber d'être partiellement responsable de son divorce, une procédure qui lui a coûté plusieurs millions d'euros.  

L'homme d'affaire était utilisateur d'Uber et son épouse aussi, mais avec un identifiant différent. Or, lorsque l'épouse utilisait l'iPhone de son ex-mari, même lorsqu'elle utilisait son propre compte, elle recevait aussi les notifications du compte de son époux. Et elle pouvait prendre connaissance de tous les déplacements de ce dernier : nom du chauffeur, immatriculation du véhicule, date et heure. Et certains trajets ont éveillé les soupçons de l'épouse, qui s'est ainsi rendu compte que son mari était infidèle.

C'est une faille technique, aujourd'hui réparée (semble-t-il), qui permettait de continuer de recevoir les notifications d'un utilisateur qui s'est déconnecté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK