France : trois employées d’une cantine scolaire volent pendant un an la moitié des repas des enfants

Trois femmes, agents municipaux à Goderville, en Seine-Maritime en France, seront convoquées devant la justice fin octobre. Elles volaient de la nourriture dédiée aux enfants de l’école depuis au moins un an, indique franceinfo. Elles ont été interpellées en septembre et sont pour l’instant suspendues. Les trois femmes comparaîtront également en conseil de discipline.

De nombreux enfants se plaignant de ne pas manger à leur faim, leurs parents avaient exprimé leur mécontentement auprès du maire. Après un an d’enquête, le maire de Goderville, Frédéric Carlière, est sous le choc. Il n’aurait "jamais cru qu’au bout de 30 ans de service, on puisse s’amuser à voler des repas dédiés aux enfants", dit-il. "On a beaucoup, beaucoup, beaucoup de plaintes de parents", explique le maire à France Bleu Normandie, sans communiquer de chiffre précis.

Laetitia, une des mamans qui s’est plainte auprès du maire, doutait au début de la véracité des dires de ses deux enfants. Elle a donc comparé pendant tout un mois les menus et ce que les enfants disaient avoir mangé. Résultat : "Ma fille a toujours eu systématiquement la moitié de son repas : soit l’entrée, soit le dessert. La moitié de la viande. S’il y avait des légumes verts avec des pommes de terre, les pommes de terre n’étaient pas présentes", raconte cette maman.

Ces femmes de la cantine avaient-elles des difficultés financières ? "Ce sont des gens qui travaillent", explique le maire à France Bleu Normandie, sceptique. "On nous a répondu que les temps sont durs. J’aurais préféré des excuses aux parents et aux enfants."

Depuis, le maire et ses adjoints ont fait le service à la cantine avant le recrutement de trois autres agents. La commune rémunère donc pour l’instant six salaires, les trois nouveaux agents et les trois femmes suspendues.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK