France: la Tour Eiffel à l'écologie avec éoliennes et panneaux solaires

La Tour Eiffel et les fontaines du Trocadero
La Tour Eiffel et les fontaines du Trocadero - © KENZO TRIBOUILLARD (AFP)

La Tour Eiffel, monument emblématique de la capitale française, se met à l'écologie et produira bientôt une partie de l'énergie dont elle a besoin pour fonctionner avec l'installation d'éoliennes et de panneaux solaires, a annoncé la société gestionnaire.

Le premier étage, le plus vaste du monument, est en plein travaux de modernisation avec l'objectif de rendre la "vieille dame" plus accessible, plus attractive et plus écologique, a expliqué le président de la Société nouvelle de la Tour Eiffel (SNTE), Jean-Bernard Bros, lors d'une visite de chantier mardi.

Situé à 57 mètres de hauteur, ce premier étage est le moins fréquenté de la Tour mais cela pourrait changer lorsque les touristes auront accès au plancher transparent qui sera construit au dessus du vide, en périphérie de l'espace créé par les quatre piliers.

Les travaux prévoient aussi l'arrivée de petites éoliennes, de panneaux solaires, et la récupération des eaux pluviales. L'objectif est d'améliorer les performances énergétiques de la Tour de 30%, a précisé Jean-Bernard Bros.

L'accessibilité aux personnes à mobilité réduite va par ailleurs être renforcée pour qu'elles puissent profiter de l'ensemble de l'espace, contrairement à aujourd'hui.

Une salle de congrès sera aussi ouverte dans l'un des pavillons de l'étage, tandis que les boutiques, le musée et le restaurant du second pavillon seront rénovés.

Les travaux, qui doivent s'achever fin 2013 et n'auront pas entraîné de fermeture de l'étage, coûteront 25 millions d'euros hors taxes, entièrement financés par la SNTE.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK