Face à la sécheresse, la Californie met ses saumons dans des camions

Confrontée à une sécheresse chronique, particulièrement précoce cette année, la Californie a trouvé la parade pour aider ses célèbres saumons chinook à rejoindre l'océan Pacifique malgré des rivières au débit trop faible ou aux eaux trop chaudes: acheminer les alevins par la route, dans des camions-citernes.

Le département de la Pêche et de la Faune sauvage de Californie "tire les leçons des quinze dernières années de lâchers de saumons et de la précédente sécheresse pour augmenter les chances de réussite", expliquait récemment dans un communiqué Jason Julienne, responsable des installations piscicoles dans le nord de l'Etat.

Les saumons sont migrateurs: ils naissent dans les rivières, nagent vers le Pacifique lorsqu'ils atteignent leur maturité et peuvent y passer jusqu'à sept ans, mais finissent par retourner dans leurs eaux natales pour s'y reproduire et mourir.

"Convoyer en camions les jeunes saumons vers des sites de remise à l'eau situés en aval s'est avéré l'une des meilleures façons d'augmenter leur survie pendant les périodes sèches", souligne l'expert.

L'opération, lancée en avril et qui doit se poursuivre jusqu'en juin, permet d'éviter 80 à 150 km de cours d'eau où une mortalité importante a été constatée par le passé.

Les premiers transports d'alevins par la route ont débuté dans les années 1980 et sont organisés chaque année mais cet été, les autorités prévoient d'augmenter le volume de poissons de 20%. Au total, près de 17 millions de jeunes saumons voyageront ainsi en camions, en provenance de quatre écloseries californiennes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK