En Russie, l'Etat met en garde contre les dangers du selfie

Non, prendre un selfie sur une voie de chemin de fer n'est pas une bonne idée
3 images
Non, prendre un selfie sur une voie de chemin de fer n'est pas une bonne idée - © Ministère de l'intérieur russe

Qui n’a jamais fait de selfie ? Le principe est simple : se photographier seul ou avec d’autres personnes à l’aide de son téléphone ou de sa tablette. Aujourd'hui, il existe même des perches permettant d’avoir un angle de vue plus large. Le phénomène a pris une telle ampleur que même l’université de Liège y a consacré un dossier.

Une pratique controversée

La pratique connait aussi son lot de polémiques. Les perches à selfie, par exemple, ont été interdites dans plusieurs pays comme en France, aux Etats-Unis et en Corée du Sud

Outre ces polémiques, des morts sont aussi à déplorer. En Russie, rien que cette année, en plus d'une centaine de blessés, une dizaine de personnes ont perdu la vie en faisant un selfie. Par exemple, une jeune femme s’est tirée dessus en se prenant en photo avec une arme.

Safe selfie

C'est pour cette raison que le pouvoir moscovite a décidé de réagir. Le ministère de l’Intérieur et la police ont lancé une campagne pour mettre en garde contre les dangers encourus. Dans une infographie, les autorités russes présentent à l’aide de pictogrammes (ne nécessitant aucune connaissance de la langue de Dostoïevski pour être compris) quelles sont les situations dans lesquelles prendre un selfie s’avère périlleux.

 

Par exemple, prendre un selfie sur une voie de chemin de fer est vivement déconseillé. Comme prendre une photo avec une arme ou dans une pente. Prévoyant, le ministère russe a même pensé à des situations plus exotiques, comme grimper sur un pylône ou un toit pour réaliser un autoportrait. Des images qui pourraient prêter à rire s'il n'y avait pas autant de victimes.

Reste à voir si cette initiative va faire baisser le nombre d'accidents dus à ces selfies.

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK