En mer du Nord, des algues bleuissent les vagues, pour un spectacle magnifique mais inquiétant pour l’environnement

La vision est saisissante : à la nuit tombée, ces derniers jours, on peut observer une sorte de flash bleu dans les vagues de la mer du Nord, à Bredene (Flandre-Occidentale). Un phénomène lumineux insolite, dû à une algue que les Flamands nomment 'zeevonk', "l’étincelle de mer" (noctiluca scintillans). Présentes à la surface, ces algues produisent de la luciférine, une molécule qui sous l’effet de l’oxydation, émet de la lumière.

Pendant la journée, ces algues se voient moins, mais elles sont bien là, couleur saumon. C’est la nuit qu’elles produisent la luciférine, lorsque l’eau est en mouvement, et plus elles peuvent stocker de chaleur, plus la couleur bleue est vive. "Au cours des prochains jours, les chances d’observer ce phénomène naturel sur le littoral vont à nouveau augmenter, explique Nicolas Roose du service météo NoodweerBenelux au journal Het Laatste Nieuws. Les jours d’été calmes et tropicaux, c’est la recette idéale du 'zeevonk'." Il faut pour autant être un peu chanceux : le phénomène n’arrive pas toutes les nuits.


►►► À lire aussi : Climat : 38 degrés relevés en Sibérie, nouveau record de chaleur dans l’Arctique


Mais ce phénomène, bien que magique, reste préoccupant : la multiplication des noctiluca scintillans serait liée au réchauffement climatique. En mer d’Oman, la fonte des neiges avait provoqué une réaction en chaîne qui avait réchauffé la température de l’eau et permis la reproduction de l’algue. Une algue invasive, qui a du même coup perturbé la chaîne alimentaire locale…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK